profile image

Serge Tisseron

Psychiatre, membre de l'Académie des technologies, docteur en psychologie HDR, Univ Paris VII Denis Diderot

Psychiatre, membre de l'Académie des technologies, docteur en psychologie HDR, Univ Paris VII Denis Diderot . Site : http://www.sergetisseron.com
iLexx via Getty Images

Pour une conscience collective des robots

Nos débats sur les robots sont empoisonnés par nos projections anthropomorphes. L'une d'entre elles consiste à les penser comme des créatures dotées d'émotions et d'intentions comme nous-mêmes, et elle est hélas encouragée par les industriels qui prétendent fabriquer des "émorobots" qui "auraient du cœur".
19/12/2015 09:26 EST
Bart Sadowski via Getty Images

Du porno chic au porno citoyen

SEXUALITÉ - Après le porno chic, voici donc le porno citoyen. D'une certaine façon, rien d'étonnant. Le sexe a envahi la publicité depuis longtemps. Mais pourquoi cette proximité? D'où vient l'alliance si forte entre publicité et pornographie, aussitôt que les tabous moraux qui imposaient de ne pas l'utiliser sont tombés?
16/06/2014 11:44 EDT
DR

Scarlett Johansson, l'éthique et le robot

Ce n'est pas un monde où les robots décident à notre place que nous devons craindre, mais un monde où nous soyons tentés de nous ranger à l'avis de robots fort bien renseignés.
10/05/2014 09:18 EDT
YouTube

Pour en finir avec l'addiction aux jeux vidéo

Est-ce parce que l'utilisation du mot est devenue un argument marketing pour des campagnes qui prétendent vendre des jeux en mettant en avant leur caractère "addictogène"? En tous cas, à ce jour, aucune classification internationale ne retient l'existence d'une "addiction" aux jeux vidéo.
21/04/2014 08:22 EDT
Alamy

Snapchat ou s'envoyer des photos sexuelles qui s'auto-détruisent

Avec Internet, la prise d'images est devenue inséparable du fait de les partager en temps réel avec ses amis, voire avec des inconnus. La dernière innovation en date s'appelle Snapchat. Elle permet d'envoyer une photographie (ou un texto) qui s'autodétruit au bout de quelques secondes. Une utilisation privilégiée s'est aussitôt dégagée, que les adolescents ont appelé "sexter" -- mot fabriqué à partir de "sexe" et "texto". "Sexter", c'est s'envoyer des photographies à forte connotation sexuelle sans qu'elles puissent être archivées nulle part.
09/01/2013 10:04 EST