profile image

Serge Cadieux

Secrétaire général de la FTQ

Serge Cadieux a été élu secrétaire général de la FTQ lors du 30e Congrès de la FTQ, en novembre 2013. Serge Cadieux a débuté dans le mouvement syndical alors qu’il était toujours aux études et qu’il travaillait de soir dans un garage syndiqué avec les Travailleurs Unis de l’automobile (TUA), aujourd’hui Unifor. Durant toute sa carrière dans le mouvement syndical, il aura acquis une vaste expérience tant dans le secteur public que dans le secteur privé, dans toutes les sphères d'activité de l'économie québécoise et canadienne.

Il a occupé entre 1979 et 1982 le poste de vice-président de sa section locale des TUA en plus d’être formateur et plaideur en santé et sécurité au travail.

En 1982, il a été embauché à titre de conseiller syndical par l’Union des employés de service, local 298 et a participé à la négociation de la convention collective du secteur public québécois.

En mai 1983, il a rejoint le Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau (SEPB) à titre de conseiller syndical. Par la suite, il a occupé différentes fonctions qui l’ont amené à occuper le poste de directeur exécutif du SEPB-Québec en 2004. Depuis 2007, il cumule également la fonction de président national du Syndicat canadien des employées et employés professionnels et de bureau en plus d’être vice-président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) depuis 2004 et vice-président du Congrès du travail du Canada (CTC) depuis 2007. Il représente aussi la FTQ, au Comité consultatif du travail et de la main-d’oeuvre (CCTM), au CA de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST), à l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et sécurité (IRSST) et au CA du Fonds de solidarité FTQ.

Serge Cadieux est diplômé de l’Université de Montréal en relations industrielles et en santé et sécurité au travail. Il détient également un baccalauréat en sciences juridiques de l’Université du Québec à Montréal et il est membre du Barreau du Québec depuis 1992.
Il faut choisir les voies

Il faut choisir les voies ensoleillées

Le rapport annuel 2015 du RRQ indique que la rente moyenne versée est de 490 $ par mois. Quant au SRG, qui est en quelque sorte l'aide sociale des aînés, près de la moitié des retraités du Québec est assez démunie pour en bénéficier!
14/06/2016 10:08 EDT
Le populisme

Le populisme antisyndical

Alain Dubuc devrait plutôt s'inquiéter de l'absence de politique économique de la part du gouvernement québécois.
03/03/2016 10:43 EST
Pour une transition

Pour une transition juste

Pour lutter efficacement contre les changements climatiques, le gouvernement du Québec doit tenir compte des coûts sociaux de la transition. Un véritable plan de transition visant à maintenir, à créer et à sauvegarder des emplois au Québec doit être élaboré en concertation avec les travailleurs et les travailleuses.
08/12/2015 04:34 EST
Enfin une bonne nouvelle sur les

Enfin une bonne nouvelle sur les retraites!

Avec le projet de loi n° 57 sur les régimes de retraite à prestations déterminées (PD) déposé par le ministre Sam Hamad, la preuve est faite qu'en laissant les parties négocier librement, il est possible de trouver des solutions viables pour assurer la pérennité des régimes complémentaires de retraite.
15/06/2015 10:30 EDT
Droit de manifester et dialogue

Droit de manifester et dialogue social

Les scènes répétées de violences policières contre des manifestants sont malheureusement devenues si familières que certains pourraient penser qu'elles sont normales.
04/06/2015 11:57 EDT
Des épargnants floués par le

Des épargnants floués par le gouvernement?

Vincent Lacroix a été condamné à 18 ans de prison pour avoir fraudé 9200 épargnants. Il doit sourire en voyant le coup de force du gouvernement sur les régimes de retraite municipaux (projet de loi n° 3).
09/10/2014 10:48 EDT
La FTQ réclame la vérité sur la santé financière des régimes de

La FTQ réclame la vérité sur la santé financière des régimes de retraite

Le PQ a déposé une motion afin d'obtenir les dernières évaluations actuarielles des régimes de retraite municipaux. Comment peut-on débattre du bien-fondé du projet de loi n° 3 sans avoir en main les données les plus à jour sur la santé financière de ces régimes? Nous sommes abasourdis par l'attitude de Pierre Moreau qui s'oppose à cette demande.
01/10/2014 10:46 EDT
Un projet de loi

Un projet de loi inique

En toute démagogie, le gouvernement s'appuie sur le fait que la majorité des travailleurs et des travailleuses ne bénéficient pas d'un régime de retraite à prestations déterminées en milieu de travail. Au lieu de niveler par le bas, le gouvernement se doit d'offrir une retraite décente à l'ensemble des Québécois et des Québécoises.
20/08/2014 09:23 EDT