profile image

Sébastien Mussi

Professeur de philosophie, vice-président de la Nouvelle alliance pour la philosophie au collège (Napac)

Sébastien Mussi est professeur de philosophie au collège et ancien chargé de cours de sciences politiques. En 2004, devant la menace de suppression des cégeps ou de leur mutation marchande, il co-fonde avec Hugues Bonenfant et Katerine Deslauriers, la Nouvelle alliance pour la philosophie au collège (Napac), une association libre de professeurs et professeurs du collège, dont il est actuellement le vice-président. Il est l'auteur de « Dans la classe. Essai sur l'enseignement à l'heure de la réforme », aux éditions Liber.
Parce que le cégep n'est pas une

Parce que le cégep n'est pas une marchandise

TEXTE COLLECTIF - Les cégeps appartiennent, faut-il vraiment le rappeler, à la population (qui les finance du reste) et non aux entreprises. Est-ce bien à ce nouveau fanatisme marchand que nous voulons livrer la jeunesse?
11/11/2016 10:33 EST
Le rapport Demers et la destruction programmée de la

Le rapport Demers et la destruction programmée de la culture

Le rapport Demers ne retient de la mission des cégeps que la partie formation à l'emploi. [...] La volonté du rapport Demers et du Ministère de l'Éducation de réformer la formation générale commune, qui assure encore malgré tout le partage de cette culture, pose six problèmes assez sérieux.
12/09/2015 09:07 EDT