profile image

Salimata Sall

Travailleuse sociale et militante féministe

Originaire du Sénégal, Salimata Sall vit au Québec depuis 2005. Après avoir étudié en droit à Dakar à l’Université Cheikh Anta Diop, elle part à la découverte du Québec comme étudiante internationale à l’Université de Montréal pour finalement l’adopter comme son pays. Elle étudie en littératures de langue française et en démographie avant de compléter un baccalauréat en service social. Elle effectue actuellement une maitrise en service social. Elle croit foncièrement au pouvoir d’agir et à l’autodétermination des femmes et des hommes. Ses réflexions s’inscrivent souvent dans une perspective d’égalité entre les hommes et les femmes en dignité et en droit, de liberté et de justice sociale. L’humain à travers les cultures et les frontières est au cœur de ses préoccupations. Dans une perspective féministe et humaniste, elle incite vivement au travail collectif afin de bâtir une meilleure société.
Non à l'auto-ségrégation Radio-Canada

Non à l'auto-ségrégation religieuse

Ce projet résidentiel musulman ne vise pas à contrer les problèmes de discrimination, il les légitime, puisqu'il est intégriste et favorable au repli sur soi. Il est en accord avec l'islam radical, il est conquérant, il ne partage pas, il est dominant.
16/11/2016 03:03 EST
Habillées ou nues, les femmes ne sont pas des proies ASSOCIATED PRESS

Habillées ou nues, les femmes ne sont pas des proies sexuelles

Culpabiliser les victimes, ce raccourci inhumain, aberrant et dépourvu de justice et d'empathie a été la posture de la mairesse de Cologne Henriette Reker conseillant aux femmes de se tenir à une «certaine distance, plus longue que le bras» avec des inconnus pour se protéger contre de telles agressions.
12/01/2016 10:36 EST
Ces morts flottant sur la

Ces morts flottant sur la Méditerranée...

La Méditerranée est devenue un cimetière ces derniers jours. La situation est hallucinante et nous secoue tous. Même si le phénomène de migration clandestine maritime existe depuis longtemps, l'afflux...
22/04/2015 06:30 EDT
Le silence assourdissant de l'Afrique sur ansa

Le silence assourdissant de l'Afrique sur l'islamisme

Boko Haram a frappé l'imaginaire de la planète en enlevant 276 écolières à Chibok, au nord-est du Nigéria. Les #BringBackOurGirls ont empli les réseaux sociaux en guise de solidarité. La colère et le désarroi étaient unanimes. Déjà 365 jours se sont écoulés et les écolières ne sont jamais retournées chez elles.
19/04/2015 11:26 EDT
Mais que font-ils au Radio-Canada.ca

Mais que font-ils au Québec?

Je suis une femme d'origine sénégalaise de culture musulmane et je ne voile pas mes propos à l'égard de certains imams. Disons-le franchement: leur islam est malsain, rétrograde, voire mortel.
12/04/2015 07:48 EDT