Contributeur

Rosa Pires

Militante féministe et souverainiste

Candidate à la maîtrise en sciences politiques, Rosa Pires a œuvré pendant plus de 18 ans sur des dossiers ayant comme principaux enjeux l’inclusion des Québécois issus de l’immigration et l’égalité homme-femme, soit au sein de la politique québécoise, du mouvement communautaire ou en coopération internationale.

Attachée politique de deux ministres, au sein du gouvernement péquiste de 1994 à 1997, elle participe activement au référendum de 1995 et devient membre du Comité ethno-culturel pour le Oui. Elle partira par la suite à titre de coopérante pour Cuso Canada pendant quatre ans au Mozambique, où elle travaillera de pair avec des femmes syndicalistes africaines, sur des projets visant une plus grande égalité hommes-femmes.

En 2003, Rosa s’intéressera à la participation citoyenne des québécois issus de l’immigration au sein de la démocratie municipale montréalaise en tant que Chargée de projets au Centre d’écologie urbaine de Montréal. En 2007, elle retournera au Parti québécois, mais cette fois-ci en tant que Chargée de projets, à la permanence du parti. En 2009, elle retourne au sein du mouvement communautaire pour travailler au regroupement québécois des CALACS (Centre d’aide et de lutte aux agressions à caractère sexuel), ce qui la mène aujourd’hui à militer au sein du mouvement féministe québécois.