profile image

Raphaëlle Élément

Étudiante et militante

Raphaëlle Élément étudie en cinquième secondaire. Militante d'Option nationale, elle ne peut cacher son penchant souverainiste. Elle réfléchit et écrit entre autres sur l'actualité politique.
AFP via Getty Images

Une jeunesse unie pour «un avenir engagé, un avenir dégagé»

Si la jeunesse québécoise semble, selon les sondages, désintéressée par le projet d'indépendance, une relève déterminée est pourtant très présente au sein du mouvement souverainiste. Les jeunes se sentent toujours concernés par cette cause humaniste et universelle qu'est la liberté des peuples, et ce même en cette période supposément postmoderne.
29/10/2014 08:52 EDT
Getty

$ouveraineté, on y gagne ou on y perd? - Raphaëlle Element

Le désir d'indépendance qui anime encore plusieurs Québécois vient du fait que le Québec constitue une société distincte. Il demeure qu'il faut avoir les moyens de ses ambitions. Et l'argent constitue le nerf de la guerre. Les arguments économiques sont omniprésents dans ce débat, autant du côté fédéraliste que souverainiste. Qui faut-il croire?
09/02/2014 09:05 EST
Shutterstock

Qu'est-ce qu'on fait maintenant?

La connaissance, le savoir doublés de jugement, c'est le contrôle de nous-mêmes, en tant qu'individu et que collectivité. C'est la liberté. C'est se prendre en main pour arrêter de chialer, sans recette miracle autre que la volonté pure et dure. En attendant, le Québécois, toujours assis, s'endort devant la télé avant d'avoir fini de boire son Pepsi désormais flat.
09/08/2013 01:01 EDT