profile image

Raouf Farrah

Analyste politique. Membre du mouvement Ibtykar

Raouf Farrah est analyste politique et membre du mouvement Ibtykar - en charge du développement d'Ibtykar Canada. Raouf Farrah mène des travaux de recherche sur plusieurs thèmes incluant le conflit, la sécurité et la criminalité transnationale au Maghreb et au Sahel, le cyberespace et l’économie numérique en Afrique ainsi que la jeunesse et la citoyenneté en Algérie. Ses intérêts sont à la jonction de la mondialisation, des relations internationales et du développement en Algérie et en Afrique. Il est diplômé en philosophie et science politique, en mathématiques financières et en développement international, et publie régulièrement des articles pour Huffington Post, Le Monde, Jeune Afrique, Open Democracy, Mondafrique, le Devoir et la Tribune Afrique. Il est membre de plusieurs réseaux internationaux incluant: the Global Initiative against Transnational Organised Crime, Club 2030 Afrique, et contribue à l’Agenda Afrique du Forum économique mondial.
Terrorisme en 2017: entre continuités et

Terrorisme en 2017: entre continuités et ruptures

Le terrorisme en 2016 s'est donc conjugué au présent continu, sans oraison funèbre pour ses victimes, décédées pour leur écrasante majorité dans l'anonymat absolu. Face à son appétence mortelle et eu égard à ce déferlement de violence, d'incompréhension et d'indifférences, un bilan s'impose: au-delà de l'émotion et la réaction, sommes-nous en mesure de nous autoriser une compréhension du phénomène sans caricatures ni fioritures?
02/01/2017 07:51 EST
Militarisation et insécurité au

Militarisation et insécurité au Sahel

Le dépeçage sécuritaire du Sahel contre un ennemi sans visage rebiffe en grande majorité les Africains. Il crée <em>ipso facto</em>, une frustration généralisée et une escalade d'insécurité dont les populations sahéliennes peuvent payer un lourd tribut.
14/12/2016 08:27 EST
Libye : état des lieux d'une économie en

Libye : état des lieux d'une économie en faillite

Dans ces temps de disette économique, les technocrates du gouvernement d'union nationale et la troïka des U « US, UK, UN » n'ont toujours pas le vent en poupe en Libye... Car les Libyens ne sont pas dupes sur le sort réservé aux richesses de leur sous-sol, et dressent avec amertume, le constat d'une économie excessivement rentière.
02/11/2016 10:03 EDT
Libye: sortir de la grande

Libye: sortir de la grande nuit

La Libye pourrait rester dans l'Histoire comme un exemple symptomatique d'une guerre irréfléchie et précipitée, où l'OTAN, par ses supputations hypothétiques, a plongé tout un pays dans une nuit éternelle. Si bien que certains Libyens se remémorent le « bon vieux temps » de l'époque Kadhafi
27/10/2016 07:57 EDT