profile image

Pascal Mbongo

Juriste - Historien - Essayiste

Ancien élève de l'EHESS, agrégé des facultés de droit, Professeur de droit à l'Université de Poitiers, Président du Cercle français de droit des médias et de la culture, Membre du Conseil d'administration de l'Association française de droit de la sécurité et de la défense. Derniers ouvrages parus : L'état d'urgence, la prérogative et l'Etat de droit (dir.), LGDJ-Varenne, 2017 ; E Pluribus Unum. Du creuset américain, Lextenso, 2016 ; L'Identité française et la loi. Une histoire politique, Lextenso, 2016 ; Libertés et droits fondamentaux,Berger-Levrault, 2015, 950 p. ; Dictionnaire encyclopédique de l'Etat (co-dir. avec François Hervouët et Carlo Santulli), Berger-Levrault, 2014.
AP

Manning, Snowden... Deux questions sur les «lanceurs d'alerte»

Bradley Manning est donc reconnu coupable de violations du droit criminel fédéral des États-Unis, sans pouvoir bénéficier des excuses ou des immunités prévues par ce même droit fédéral pour les "lanceurs d'alerte", comme pour Edward Snowden. Cela soulève deux questions.
01/08/2013 10:42 EDT