profile image

Mounia Aït Kabboura

Chargée de cours à l’UQAM, doctorante en philosophie

Mounia Aït Kabboura dispose d'un long parcours dans l'étude de la philosophie occidentale (grecque, moderne, post-moderne) entamé à l'Université Mohamed V (Maroc). Elle prépare actuellement une thèse doctorale sur le rationalisme et le fondamentalisme au sein de l'identité et de la culture arabo-musulmane. Un projet codirigé par la professeure Josiane Boulad-Ayoub du Département de philosophie à l'UQAM et le professeur Robert Wisnovsky (Institue of Islamic Studies McGill).

Enseignante de philosophie au Maroc, Mounia assume une charge de cours à l'UQAM et fait partie d'une équipe de recherche au sein de la Chaire de l’UNESCO sur l’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société. Elle développe de l'intérêt pour les champs de la philosophie politique, la philosophie de la culture, la philosophie de l'identité et des questions d'ordre interculturel, la philosophie islamique, la pensée politique arabe contemporaine, la pensée religieuse, l'herméneutique et l'exégèse.
Brisons le stéréotype de la femme musulmane au

Brisons le stéréotype de la femme musulmane au Québec

Nous ne nous identifions pas par rapport à notre religion, mais par notre identité féminine. Comme toute femme, notre identité s'est construite à travers un long cheminement socioculturel, ethnico-linguistique, académique et professionnel.
09/03/2017 10:27 EST
C'est dur d'être aimé par des

C'est dur d'être aimé par des cons

Si le Prophète Mahomet était parmi nous aujourd'hui, se prononcerait-il seulement sur les événements de <em>Charlie Hebdo</em>? Et si c'était le cas, dirait-il: «Je suis Charlie» ou «Je suis Kouachi et Coulibaly»?
24/01/2015 08:58 EST