profile image

Mikå Mered

Maître de conférences associé, Université des Sciences Appliquées de Laponie

Consultant in political risks and economic perspective studies applied to the Arctic and Antarctic, Mikå Mered is CEO at London-based POLARISK Analytics, the first political risk firm exclusively focused on the Arctic and Antarctic frontier markets.

Director of the Arctic/Antarctic Policy research program at the Paris-based Institute for European Perspective and Security (IPSE), Mikå has been academically trained at Columbia University, The New School (New York) and The Graduate Institute of International and Development Studies (IHEID, Geneva), and contributes to several research groups such as the French Arctic Initiative and the Arctic Energy Network, among others.

Visiting Arctic Speaker at the US Arctic Research Consortium (ARCUS), Mikå is a member of the American Polar Society (APS), the Association of Polar Early Career Scientists (APECS), and the French Institute for Higher National Defence Studies’s Young Auditors Association (ANAJ-IHEDN).
2015 sera-t-elle l'année de

2015 sera-t-elle l'année de l'Arctique?

Les États-Unis ont pris la présidence tournante du Conseil de l'Arctique, à la suite du Canada. Les chantiers à mener sont nombreux au regard des ambitions américaines. Mission impossible?
02/05/2015 08:08 EDT
Comment la Russie contourne les sanctions pour forer en ASSOCIATED PRESS

Comment la Russie contourne les sanctions pour forer en Arctique

La portée des nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie adoptées par Bruxelles, Washington et Berne est toute relative. Elles relèvent davantage de la communication stratégique pour préserver ses intérêts nationaux. Pour l'illustrer, attardons-nous sur le lancement des forages pétroliers dans l'Arctique russe.
18/08/2014 01:07 EDT
Greenpeace en Arctique: activistes ou AP

Greenpeace en Arctique: activistes ou pirates?

Et ce qui devait arriver arriva! À l'été 2012, des militants de Greenpeace abordent la plateforme pétrolière Prirazlomnaya, détenue par le géant Gazprom dans la Mer de Kara, et s'y enchaînent des heures durant pour dénoncer les forages en Arctique.
03/10/2013 10:24 EDT