profile image

Michèle Audette

Commissaire de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Née d’un père québécois et d’une mère innue, Michèle Audette s’engage très jeune en politique, d’abord comme présidente de l’Association des femmes autochtones du Québec puis comme sous-ministre associée à la condition féminine au gouvernement du Québec. En août 2016, Michèle Audette est nommée commissaire au sein de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

Son engagement envers la justice, l’égalité et les droits de la personne ont été reconnus à de nombreuses reprises au fil des ans. En août dernier, l’Université de Montréal lui a décerné un doctorat honorifique. Michèle Audette a consacré sa vie à la création d’espaces sûrs pour les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA autochtones. Ses connaissances approfondies des enjeux complexes touchant les femmes et les filles autochtones apportent une contribution exceptionnelle aux travaux de l’Enquête nationale ainsi qu’à la société canadienne dans son ensemble.