profile image

Pierre Fortin

Avocat, souverainiste solitaire

Me Pierre Fortin est avocat depuis 26 ans et pratique le droit à Québec et dans la région de Charlevoix, d'où il est originaire. La pratique du droit dans des régions économiquement et géographiquement différentes lui a permis d'acquérir des compétences dans plusieurs domaines, et dont le droit immobilier, de la construction, de la responsabilité civile, des droits de la personne et de la liberté d'expression. Sans en faire un champs de pratique, Me Fortin s'est toujours intéressé aux les débats politiques et juridiques d'ordre constitutionnel. Amateur d'histoire, de philosophie, de cinéma, et de voyages aux sources de la civilisation occidentale, Me Pierre Fortin se définit comme un « souverainiste solitaire ». En ce sens que s'il a acquis, il y a quelques années, la ferme conviction que la souveraineté du Québec, à défaut d'une profonde transformation du fédéralisme canadien, s'inscrivait en droit ligne dans l'évolution des sociétés occidentales, il n'a trouvé chez aucun parti politique ou mouvement indépendantiste les arguments qui fondent son opinion. N'ayant aucune ambition politique, il préfère commenter, de temps à autre, les événements et les questions importantes et considère que l'élection générale du 7 avril est une occasion qui ne se représentera pas de remettre en question la stratégie indépendantiste, qui n'a aucunement été modifiée depuis plus de 40 ans.
Pitié pour les PC

Pitié pour les milliardaires!

Considérant son arrogance et son mépris envers les efforts de construction de la société québécoise, fondue au fer de lance de la civilisation occidentale depuis plus de 40 ans, le milliardaire Alain Bouchard n'est pas le symbole de la réussite québécoise, non; il est plutôt celui de l'échec de l'humanité.
10/06/2014 10:11 EDT
L'ex-ministre Pierre Duchesne persiste et signe PC

L'ex-ministre Pierre Duchesne persiste et signe !

Expérience hallucinatoire que d'entendre Pierre Duchesne en entrevue avec Emmanuelle Latraverse ce dimanche à RDI. L'ex-ministre nous a fait la démonstration, s'il est représentatif de la bande de joyeux naufragés qui forment à ce jour le PQ, que ni lui, ni les autres n'ont compris quoi que ce soit à la défaite du 7 avril.
05/05/2014 11:26 EDT