profile image

Maxime Duchesne

Politologue, blogueur

Maxime Duchesne est présentement étudiant à HEC Montréal. Il est détenteur d'une maîtrise en Science politique de l’Université de Montréal depuis novembre 2012 et d'un baccalauréat en Science politique de la même université depuis 2010. Ses études l’ont mené à passer un trimestre en Chine et à effectuer un stage au Parlement du Canada pour le compte d’un député fédéral. Cette dernière expérience lui a permis d’obtenir un emploi comme adjoint parlementaire contractuel. Il a également été membre des Forces canadiennes durant plus de six ans. Ses études universitaires se sont centrées autour de la politique québécoise, le nationalisme, la gouvernance et les affaires publiques. Il détient également un DEC du Collège de Maisonneuve en Informatique de gestion.
«Innocence of Muslims»: le rôle de la propagande derrière la

«Innocence of Muslims»: le rôle de la propagande derrière la violence

Ce film est un ouvrage de propagande qui a grandement atteint ses objectifs, alors que les extrémistes religieux (qu'ils soient chrétiens, juifs ou musulmans) instrumentalisent ces évènements pour leurs propres fins. Tout d'abord, ce film n'était pas destiné aux chrétiens: le public ciblé était le monde musulman. Pour comprendre ceci, il faut comprendre comment fonctionne la propagande. Il existe trois types de propagande : la propagande blanche, la grise puis la noire.
21/09/2012 09:47 EDT
Le climat social au Québec est à un niveau

Le climat social au Québec est à un niveau alarmant

Loin d'être un acte isolé, force est de constater que le climat social au Québec est à un niveau alarmant, les appels au meurtre contre les personnalités fusants en toute impunité, que ce soit contre Pauline Marois (par exemple, voilà maintenant plusieurs années que demeure en ligne le site <em>Park Avenue Gazette</em>, qui appelle pourtant à pendre notre nouvelle première ministre et à exterminer les francophones de Montréal), contre Jean Charest, contre Amir Khadir et contre tant d'autres personnalités politiques du Québec.
05/09/2012 01:42 EDT
Option nationale : la charge de la brigade

Option nationale : la charge de la brigade légère

Le discours d'Aussant est contradictoire puisqu'il demande aux électeurs de voter avec leur cœur plutôt qu'avec leur tête, aussi nuisible ceci puisse être dans de nombreuses circonscriptions à cause de notre système politique, tout en ayant lui-même un discours électoraliste et une stratégie centrée autour du système uninominal à un tour.
01/09/2012 10:54 EDT
Loi 101 au cégep, un mal

Loi 101 au cégep, un mal nécessaire!

Bien que l'application de la loi 101 au cégep ne soit pas la plus gracieuse des politiques, elle fait partie intégrante d'une série de mesures qui doivent être appliquées afin d'empêcher Montréal de devenir un nouvel Ottawa (ville avec une importante minorité francophone où la langue commune est l'anglais). Pour ma part, j'appuie cette mesure qui, sans être élégante, est un mal nécessaire pour la vitalité et la survie du français à Montréal.
25/08/2012 11:37 EDT
Bilan du débat des chefs

Bilan du débat des chefs 2012

Le premier débat des chefs de la campagne électorale était, à bien des niveaux, historique, étant le premier débat avec autant d'hommes que de femmes et marquant la première participation de la Coalition Avenir Québec et de Québec Solidaire à ce débat. C'était d'ailleurs, pour ce dernier parti, l'une des rares occasions de visibilité égale aux autres partis, une opportunité que Françoise, co-porte-parole de QS, devait saisir pour sortir son parti de la marginalité. Bilan de la performance des 4 chefs de partis.
20/08/2012 10:45 EDT
Mononc' Legault,

Mononc' Legault, l'écolo

Aujourd'hui, François Legault est «devenu» fédéraliste, allant jusqu'à dire qu'il voterait non à un référendum sur l'indépendance et affirme que la situation économique du Québec est alarmante au point où la souveraineté serait une catastrophe (bien qu'il affirmait le contraire lors de la dernière élection générale). Rares sont les occasions où je suis parfaitement d'accord avec Jean Charest, mais force est de constater que celui-ci a entièrement raison de qualifier Legault de girouette.
15/08/2012 10:05 EDT
PQ, PLQ, CAQ: analyse des stratégies

PQ, PLQ, CAQ: analyse des stratégies électorales

La semaine ne fut pas parfaite pour Pauline Marois et son équipe. L'attaque personnelle de Gilles Duceppe à l'endroit d'Amir Khadir était revancharde et mal avisée, ce que même les adversaires les plus virulents de la « gogauche » ont trouvé déplacé. Sans être directement lié au PQ, ce dérapage pourrait avoir un impact sur les électeurs qui hésitent encore entre le PQ et QS. Même si madame Marois a déclaré qu'elle n'endossait pas les propos de Duceppe, sa réponse manquait de fermeté et surtout de finesse.
09/08/2012 12:05 EDT
Anticosti, le vol du

Anticosti, le vol du siècle?

Notez le manque de cohérence : ce même gouvernement dépense 200 millions pour un amphithéâtre à Québec malgré l'absence de garanties qu'il y aura une équipe d'hockey, mais refuse de payer 300 millions pour une réserve estimée, à l'époque, à plusieurs centaines de milliards de dollars.
28/07/2012 01:26 EDT
Lettre à Kamal Lutfi, (ex-)candidat pour la CAQ : Souverainisme = racisme?

Lettre à Kamal Lutfi, (ex-)candidat pour la CAQ : Souverainisme = racisme? Vraiment?

Je suis un de ceux que vous accusez de racisme. Étant fièrement souverainiste depuis plus de dix ans, je n'ai jamais eu honte d'afficher mes convictions, même lorsqu'entouré de Canadiens-anglais. J'imagine que, dans votre esprit, je suis un fasciste (ou communiste, faudrait savoir), tricoté serré, fermé sur le monde, suprémaciste blanc ne parlant que français et refusant d'apprendre d'autres langues. Du moins, c'est probablement ainsi que vous m'imaginez.
23/07/2012 12:33 EDT
Analyse: les manigances libérales derrière les élections en

Analyse: les manigances libérales derrière les élections en septembre

S'accrochant désespérément à son poste, Jean Charest voit en une campagne estivale son unique chance de réélection. En effet, un faible taux de participation et une forte division du vote francophone permettraient au PLQ d'être réélu nonobstant son taux d'insatisfaction avoisinant les 70 %.
17/07/2012 10:44 EDT
Pourquoi le débat gauche-droite est

Pourquoi le débat gauche-droite est inutile

Le débat gauche-droite mène également à une dégradation du climat social : chaque côté se croit supérieur et accuse l'autre des pires crimes imaginables. Ainsi l'on compare Charest à Hitler, le SPVM au SS, Khadir à un dangereux islamiste, Gabriel Nadeau-Dubois à un agent communiste, etc. La droite croit disposer du monopole de la raison alors que la gauche croit détenir le monopole du cœur, menant à un usage abusif de rhétorique afin de convaincre la population que le Québec est sur le bord du gouffre.
15/07/2012 11:29 EDT
À moins d'un pacte électoral, Jean Charest sera

À moins d'un pacte électoral, Jean Charest sera réélu

Le temps presse, les élections auront vraisemblablement lieu à la mi-septembre. Pauline Marois doit accepter qu'un médiateur se charge de rapprocher les différents partis souverainistes dans le but de vaincre le Parti libéral de Jean Charest aux prochaines élections.
30/06/2012 11:30 EDT
Réponse à Lucien

Réponse à Lucien Bouchard

Cette mauvaise gestion, qui ne se limite pas qu'au monde de l'éducation, vous en êtes également coupable en tant qu'ancien premier ministre du Québec. L'élite politico-économique dont vous faites partie est responsable de l'endettement record du Québec, du délabrement de nos infrastructures et du plus haut taux de taxation d'Amérique du Nord. Vous parlez du gel et de ses effets néfastes avec le temps, pourtant vous n'avez pas eu le courage d'indexer lorsque vous étiez premier ministre. Malgré tout, aujourd'hui vous donnez la leçon aux étudiants
06/05/2012 08:31 EDT
Où est Gérald

Où est Gérald Tremblay?

Si certains veulent mettre tout le blâme des dérapages sur le dos de leaders étudiants ou du gouvernement provincial, la réalité est qu'ils ne contrôlent pas les groupes qui dérapent, c'est-à-dire certains policiers et les casseurs. Chacun de ces groupes jette de l'huile sur le feu et enfonce la ville dans une situation chaotique. La patience de la population a ses limites et elle s'attend à plus de leadership du maire.
30/04/2012 01:12 EDT
La révolution et les

La révolution et les individualistes

Le discours des étudiants pour la hausse représente bien cet individualisme : « Moi, je veux aller à mes cours si je le veux, eux peuvent manifester s'ils le souhaitent! ». Autrement dit, manifestez pour le bien commun, moi je profiterai de votre victoire et en plus je terminerai ma session! L'image parfaite du passager clandestin!
23/04/2012 08:51 EDT
30 ans de malaise identitaire

30 ans de malaise identitaire québécois

Le Québec lui-même en est venu à rejeter le concept de nation identitaire québécoise comme prescrit par le multiculturalisme. Faut-il s'étonner que les Québécois soient, à l'image d'Elvis Gratton, incapables de se définir? Certains en sont venus à créer le terme « franco-Québécois », ce qui rappelle étrangement le processus de recul identitaire et de minorisation des francophones, passant de Canadiens, à Canadiens-français puis Québécois.
17/04/2012 07:58 EDT
Contre la hausse... et contre le

Contre la hausse... et contre le gel!

La question des frais de scolarité revient à l'agenda politique de manière cyclique : après un certain nombre d'années, le gouvernement se retrouve dans l'obligation de revoir le financement des études universitaires, les coûts ayant explosé. La raison derrière ceci est pourtant simple : en gelant les frais de scolarité, la part payée par l'étudiant diminue d'année en année, alors que la part du gouvernement augmente constamment considérant l'inflation qui gonfle les coûts d'environ 3 % annuellement.
08/04/2012 09:22 EDT
Le sénat: un scandale à 100

Le sénat: un scandale à 100 millions

Les sénateurs, payés plus de 130 000 dollars par année, siègent 3 jours par semaine, du mardi au jeudi. Ils disposent également de 24 semaines de congé par année. Leur pension de retraite est à hauteur de 50 % de leur paie, et ce jusqu'au moment de leur mort. Dans son fonctionnement, le Sénat est similaire à la Chambre des communes : les sénateurs débattent, présentent et votent les projets de loi.
02/04/2012 07:42 EDT
La souveraineté et la résistance au

La souveraineté et la résistance au changement

Le souverainisme, malgré tous les problèmes du fédéralisme canadien, n'a que très rarement rallié une majorité de Québécois et semble éternellement figé à plus ou moins 40 % d'appuis. Sondage après sondage, nous constatons que la population québécoise souhaite du changement et se détache de l'identité canadienne. Pourtant, les Québécois craignent encore la souveraineté au point où de nombreux souverainistes croient préférable de ne pas promouvoir leur option afin d'accéder au pouvoir
16/03/2012 07:16 EDT