profile image

Mathieu Lamour

Conseiller en imaginaire

J’ai commencé par suivre un parcours classique avant de trouver la force de faire un pas de côté fin 2011. J’ai démarré ma vie professionnelle avec un apprentissage France Télécom à l’époque de la crise interne, cela m’a beaucoup touché. En fin de course, mes aventures pouvaient se résumer ainsi : 6 ans de travail dans les réseaux et télécommunications, des participations à des associations culturelles et diverses, des contributions journalistiques et un diplôme d’ingénieur en poche. Plus de détails sur cette phase transitoire à lire ici. Après cette période, j’ai voulu repenser mon rapport à la société en vivant avec très peu d’argent. Ce sont mes contributions et la générosité des gens qui m’ont alors nourri et apporté un toit. Aujourd’hui, je vis en nomade en participant à des initiatives collectives, éphémères ou durables. Je me nourris de leur diversité et y apporte ce que j’ai glané ailleurs. Les expériences que je vis, les personnes qui m’ouvrent les portes de leurs rêveries… tout ça étoffe et illustre la petite discipline que je suis autant que possible : marcher vers mes rêves. Par l’écrit, des conférences, un peu de théâtre, de l’écoute individualisée, des ateliers, des occupations de places publiques ou tout à la fois, je transmets des méthodes pour voir le monde et soi-même sous de nouvelles perspectives.
Le jour où j'ai arrêté de me Getty

Le jour où j'ai arrêté de me savonner

Presque deux mois que je me suis lancé, en toute discrétion pour ne pas choquer. J'en parlais juste à quelques amis à l'occasion, en petit comité pour rester constructif. Accessoirement, cela me permettait aussi de vérifier que mon odeur était supportable. Dépourvu de méthodes ou conseils, je me suis simplement rappelé de ce type qui avait lâché : «Je n'ai pas utilisé de savon depuis 30 ans.»
31/10/2013 12:09 EDT