profile image

Martin Legault

Enseignant

Martin Legault œuvre dans le réseau scolaire public depuis plus de 20 ans. Bachelier en enseignement des langues secondes de l’Université McGill, il a enseigné au primaire, au secondaire puis, maintenant, à l’éducation des adultes. Titulaire d’une maitrise en sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, il a assumé les fonctions de conseiller pédagogique en milieux défavorisés puis de directeur adjoint au secondaire. Il a eu l’occasion d’enseigner en Ontario, en Nouvelle-Écosse puis au Québec en région éloignée, rurale et à Montréal. Aujourd’hui, il poursuit sa carrière en francisation à l’éducation des adultes et agit comme chargé de cours et superviseur de stagiaires en sciences de l’éducation au département de la didactique des langues secondes de l’UQÀM. Entrepreneur social, il a cofondé et opéré pendant six ans une ressource de type familiale pour personnes handicapées intellectuelles. Citoyen militant & impliqué, il a été candidat aux élections provinciales en 2012, président du conseil d’établissement de l’école primaire que fréquentaient ses enfants et entraineur de soccer bénévole pendant huit saisons. Aujourd’hui, il s’implique comme administrateur au sein du CA du Carrefour Jeunesse Emploi de sa région. Son parcours l’amène à porter un regard critique. L’éducation, la solidarité sociale et l’égalité des chances sont des valeurs qui lui tiennent à cœur.
BLOGUE Pourquoi parler encore de nos

BLOGUE Pourquoi parler encore de nos écoles?

Au Québec, quand il est question du monde scolaire, on s’insurge quand nous sommes touchés individuellement, mais nous demeurons aveugles et sourds aux appels d’autrui.
03/04/2018 09:00 EDT
10 motifs pour professionnaliser

10 motifs pour professionnaliser l'éducation

La réforme scolaire de 2000 serait un échec selon des syndicats. Je conviens qu'il y a eu des dérapages, voire un manque de leadership pour gérer l'évolution des pratiques pédagogiques. Cependant, je crains qu'il soit démesuré d'évaluer cela comme un échec total.
08/11/2016 10:02 EST
L'analphabétisme: un talon

L'analphabétisme: un talon d'Achille

Il y aurait un million d'analphabètes au Québec. Cette affirmation soulève des doutes pour plusieurs. Sur les réseaux sociaux, on réagit beaucoup. D'où viennent ces statistiques? Que représentent-ils?
12/09/2016 10:23 EDT
Enseignants: des professionnels muselés et

Enseignants: des professionnels muselés et négligés

Plusieurs pédagogues québécois détiennent un diplôme universitaire d'études supérieures, ont beaucoup voyagé, et sont bilingues ou polyglottes. Malheureusement, nombre d'entre eux se sentent infantilisés et dévalorisés.
25/11/2015 06:58 EST