profile image

Marie-Lyse Paquin

Blogueuse et consultante Web

.
Voter dans le

Voter dans le champ

Pourquoi s'entasse-t-on encore dans les villes et les banlieues? Comment se fait-il qu'il n'y ait toujours pas de trains rapides avec des pains au chocolat et du café pour sortir de la ville le samedi matin? Le temps s'est-il arrêté? Lorsqu' Internet a commencé à se répandre, j'étais excitée à l'idée de pouvoir travailler de n'importe où. Fini les embouteillages, les troupeaux dans le métro, le smog, les appartements trop chers et les ascenseurs du centre-ville.
24/08/2012 02:29 EDT
C'est Une Révolte? Non Sire, C'est Une

C'est Une Révolte? Non Sire, C'est Une Révolution!

Je suis de ceux qui croient que ce sont les idées qui changent le monde pas les technologies, ni le fric, les idées! Et ces idées elles circulent depuis un bon moment déjà. Certains disent que les jeunes mêlent tout, mais même embrouillés, ils voient la faillite du système. Nés dans les années 90, nourris aux idées altermondistes, témoins des crises économiques, de la corruption et de l'état lamentable de la planète que les générations précédentes leur ont léguée, ils sont forcés de regarder plus loin en avant, au-delà de la crise actuelle et de la pensée à court terme de nos gouvernements.
23/05/2012 10:46 EDT
Ma tête, mon cœur et mes

Ma tête, mon cœur et mes couilles

On aimerait tant trouver des règles universelles de l'amour, l'expliquer biologiquement et le contrôler avec des pilules. Bien que les recherches sur les hormones de désir et d'attachement progressent, on n'explique toujours pas l'amour. Pourquoi aime-t-on? L'amour entre hommes et femmes est-il vraiment nécessaire pour assurer la survie de notre espèce? L'amour maternel, certes, mais pourquoi l'amour romantique?
17/04/2012 07:54 EDT
Les Lois

Les Lois intolérables

Mon directeur de maîtrise, humaniste au savoir encyclopédique, nous disait avec un petit sourire en coin : «Les Anglais font des réformes et les Français font des révolutions.» Et les Québécois font des révolutions tranquilles, ai-je pensé. J'ai passé deux des plus belles années de ma vie au XVIIIe siècle et je m'y réfugie encore parfois, au milieu d'une rêverie révolutionnaire anachronique.
20/03/2012 04:54 EDT