profile image

Marie Lamensch

Assistante à l'Institut montréalais d'études sur le génocide et les droits humains, Université Concordia

Originaire de Belgique, Marie Lamensch partage son temps entre l’Europe et le Canada. Après plusieurs mois de volontariat au Ghana et au Rwanda, elle décide d’entreprendre un maîtrise en conflit, paix et développement à King’s College, en Angleterre. C’est en 2008, lors de ses études à l’Université Concordia, qu’elle commence à collaborer avec l'Institut montréalais d'études sur le génocide et les droits humains (MIGS). Le MIGS vise à mettre sur pied de grands projets de recherche axés sur la prévention et la répression du génocide et d'autres crimes contre l'humanité. Marie est spécialisé dans les conflits en Afrique sub-sahariennes.
À quand la paix au Soudan du

À quand la paix au Soudan du Sud?

Alors que la crise humanitaire au Soudan du Sud mériterait l'attention internationale, les dirigeants politiques régionaux, l'Union africaine, le Conseil de Sécurité de l'ONU, ainsi que l'Autorité intergouvernementale pour le développement n'ont pas pris de mesures claires afin d'arrêter le conflit.
23/08/2015 10:39 EDT
Raoul Wallenberg: l'héritage d'un

Raoul Wallenberg: l'héritage d'un héros

De nos jours on peut se verser un seau de glace sur la tête ou alors utiliser le « hashtag » #BringBackOurGirls afin de supporter une cause. Mais aurions-nous le courage de risquer notre vie afin de sauver celles de milliers d'inconnus ?
17/09/2014 04:17 EDT
L'histoire risque-t-elle de se répéter en Centrafrique? - Marie

L'histoire risque-t-elle de se répéter en Centrafrique? - Marie Lamensch

Vu l'ampleur de la tâche et la gravité de la situation, la France et les forces africaines ne peuvent pas agir seules en Centrafrique. Catherine Samba-Panza, la présidente intérimaire centrafricaine, est favorable à une intervention de l'ONU. Une action concertée et multilatérale avec les membres de l'Union africaine est donc essentielle.
06/02/2014 12:31 EST