profile image

Marie-Claude Landry

Présidente de la Commission canadienne des droits de la personne

Marie-Claude Landry, Ad. E. est présidente de la Commission canadienne des droits de la personne (CCDP) depuis mars 2015, suivant une carrière marquée par un engagement profond dans sa communauté. Native de Mont-Joli, Marie-Claude Landry a obtenu un baccalauréat en droit de l’Université de Sherbrooke en 1988 et a fondé son propre cabinet à Cowansville, en 1993.

L’esprit d’engagement de Mme Landry l’a guidée vers de nombreux postes de leadership au sein de sa communauté, dont présidente du Centre de santé et de services sociaux La Pommeraie,   et responsable de la Chambre des commerces locale. Elle a œuvré au mieux-être des plus vulnérables dans sa communauté avec son implication soutenue auprès de Centraide Haute-Yamaska et de l’organisme Au Diapason, un centre régional de soins palliatifs. Elle a aussi présidé le conseil d’administration du centre de pédiatrie sociale «Main dans la main», inspiré de l’œuvre du Dr Gilles Julien. Afin de souligner son implication sociale de longue date, Me Landry a reçu les clés de la Ville de Cowansville en octobre 2015.

Sur une recommandation de l’Office des professions du Québec, elle a siégé au comité de révision des plaintes de l’Ordre des dentistes du Québec et fait partie d'un comité d’enquête du Conseil canadien de la magistrature.

Au niveau de son action  juridique, elle fut bâtonnière du Barreau de Bedford, ainsi que membre au conseil général du Barreau du Québec. Elle a œuvré dans le domaine des services correctionnels à titre de présidente indépendante de tribunal disciplinaire dans les établissements correctionnels fédéraux pour la région du Québec. De 1991 à 2001, elle a aussi été membre du Tribunal canadien des droits de la personne. Sa contribution exceptionnelle à la pratique du droit a valu à madame Landry le titre «Avocate émérite» (Ad. E.) décerné en 2009 par le Barreau du Québec.