profile image

Lydie Coupé

Productrice de contenus rédactionnels et chroniqueuse citoyenne (lydiedit.com)

Déracinée, je me sens bien enracinée dans ma ville d'adoption, Montréal, depuis maintenant dix-huit ans. Plurielle, elle me fait sentir à la fois Française, Libanaise, Québécoise, Canadienne ou Américaine.

Créatrice de contenus écrits multiplateformes et recherchiste-rédactrice, je suis avant tout une passionnée des médias et du journalisme d’investigation et d'opinion. Curieuse et idéaliste, je reste branchée sur le monde qui m'entoure ici et ailleurs en gardant l’œil ouvert sur l’actualité et les enjeux de société. Je tente ainsi de contribuer très humblement à la prise de parole citoyenne en alimentant régulièrement mon blogue Mon petit grain de sel de billets d’opinion ou d’anecdotes. Cette tribune personnelle nourrit mon plaisir de partager des contenus, d’interpeller et pourquoi pas, de déclencher une discussion avec le plus grand nombre. Avis aux rédacteurs en chef de journaux, de magazines ou de sites web des pays de la francophonie, je serais ravie d'être votre correspondante basée à Montréal !

Suivez-moi sur Twitter @lydiecoup!
Les partis politiques ont-ils encore leur

Les partis politiques ont-ils encore leur place?

Ah, que j'aurais aimé avoir vingt ans dans les années 70. L'époque était aux projets, à l'espoir. Tout était possible. Aujourd'hui, on voit s'écrouler ce qui a été construit.
18/04/2014 12:30 EDT
Le Rwanda que j'ai connu en

Le Rwanda que j'ai connu en 2007

2014 marque le vingtième anniversaire du génocide du Rwanda. Nous pouvons être admiratifs de sa renaissance. Mais nous avons aussi un devoir de mémoire et de réflexion sur le silence de la communauté internationale qui a prévalu. Plus jamais ça.
10/04/2014 07:28 EDT
La laïcité, oui, la charte, non - Lydie

La laïcité, oui, la charte, non - Lydie Coupé

La laïcité est essentielle et non négociable. Qu'elle soit formatée sous le sceau d'une charte ou d'une loi. Et tout accommodement sur la seule base de la religion (quelle qu'elle soit) doit être rejeté. Toutefois, enrober un projet de Charte de saveurs nationaliste et discriminatoire est irresponsable de la part de politiciens qui se targuent de vouloir construire un pays.
25/03/2014 12:41 EDT
Le féminisme a-t-il encore sa place? - Lydie

Le féminisme a-t-il encore sa place? - Lydie Coupé

Plus qu'une idéologie communautariste qui évince l'autre moitié de l'humanité, le mouvement féministe devrait s'inscrire dans une lutte globale contre toutes les formes de discrimination, qu'elle soit selon le sexe, la couleur de peau, la religion ou l'orientation sexuelle.
13/03/2014 12:15 EDT
Si je comprends bien, nous sommes des malades mentaux - Lydie

Si je comprends bien, nous sommes des malades mentaux - Lydie Coupé

Qu'on le veuille ou non ou qu'on le vive ou pas, un épuisement professionnel, une dépression ou tout autre mal-être, c'est aussi ça la vie. Mais plutôt que de les définir automatiquement comme le fond du baril, apprenons tous ensemble à adopter un nouveau vocabulaire pour porter un nouveau regard sur ces passages à vide ou d'errance.
05/03/2014 11:45 EST
Pour la première fois, je ne voterai pas - Lydie

Pour la première fois, je ne voterai pas - Lydie Coupé

Je suis triste. Triste parce que j'ai toujours aimé la politique, j'ai toujours aimé m'intéresser à elle, ici et ailleurs, et aux enjeux sociaux qu'elle déclenche et qu'elle gère. Mais voyez-vous, elle, la politique, ne s'intéresse plus à moi. Je dirais même plus, je ne l'intéresse plus.
25/02/2014 12:18 EST
Appelez-moi

Appelez-moi Jean-Philippe!

Vous ai-je déjà dit que j'ai toujours rêvé d'être une Marie-France Bazzo en puissance, surtout quand elle était au micro
11/02/2014 11:19 EST
Le Québec doit sortir du Québec - Lydie

Le Québec doit sortir du Québec - Lydie Coupé

Jusqu'à présent, je me suis toujours intéressée à la politique en général, mais je vous avoue qu'aujourd'hui, je pense, comme de plus en plus de monde, à prendre mes distances. Trop de clichés, de ridicule, de paresse intellectuelle, de rengaines.
27/01/2014 12:14 EST
Langue française: ça l'a vraiment pas d'bon sens! - Lydie

Langue française: ça l'a vraiment pas d'bon sens! - Lydie Coupé

L'apprentissage du français peut être ardu tant ses règles élémentaires de grammaire sont complexes, quand ce ne sont pas leurs énoncés. Vous souvenez-vous, vous, des règles que vous avez apprises sur vos bancs d'école? J'avoue ne plus trop me souvenir de la façon dont elles étaient enseignées «à mon époque». Mais étaient-elles aussi compliquées à comprendre qu'aujourd'hui?
19/01/2014 09:40 EST
Non, je ne suis pas sa

Non, je ne suis pas sa mère!

J'ai eu envie de partager quelques-unes de mes réflexions sur le mieux-vivre ensemble pour cette nouvelle année. Ça changera des rétrospectives, non?
09/01/2014 12:09 EST
Tomber amoureux? Ah, mais on n'a pas trop le temps là! - Lydie

Tomber amoureux? Ah, mais on n'a pas trop le temps là! - Lydie Coupé

Ne trouvez-vous pas, vous, qu'on a tendance à trop analyser nos relations humaines? Qu'on use trop de <em>psychologie 101</em> pour tenter de comprendre le rôle et la place de la femme, de l'homme, du parent, du/de la carriériste, du couple, etc.? Et si on faisait un peu de place à la spontanéité.
18/12/2013 12:53 EST
Les micros de Radio Centre-Ville vont-ils

Les micros de Radio Centre-Ville vont-ils s'éteindre?

Si je prends la plume aujourd'hui, c'est parce que l'unique radio communautaire et multilingue du Québec, Radio Centre-Ville, connaît un avenir incertain. Si je prends la plume aujourd'hui, c'est aussi par intérêt personnel, je l'avoue, car RCV m'a permis de réaliser le vieux rêve d'être derrière un micro. C'est donc la moindre des choses pour moi de relayer, comme je peux, son appel à l'appui de la population.
04/12/2013 12:20 EST
Montréal ne sera jamais une grande ville - Lydie

Montréal ne sera jamais une grande ville - Lydie Coupé

Et le Québec ne sera jamais un pays, pourrais-je même ajouter. Parce que notre ville, tout comme la province, continue de se vautrer dans ses démons, ses peurs et ses querelles de clocher. Elle préfère se réfugier dans ses acquis, plutôt de que de bouger vraiment par la force de nouvelles idées. D'où ce sentiment généralisé de morosité, quand ce n'est pas carrément de désenchantement collectif.
12/11/2013 12:09 EST
Si nous changions de valeurs? - Lydie

Si nous changions de valeurs? - Lydie Coupé

Le débat sur la charte a provoqué de nombreux dérapages. Ces manques de retenue et de respect envers les idées des autres sont pas mal déconcertants et surtout dérangeants. À mon avis, la faute est imputable en partie à l'utilisation grandissante des réseaux sociaux qui permettent à certains internautes de ne pas être redevables de leurs actes.
29/10/2013 12:15 EDT
Aux urnes, les jeunes ! Moi aussi, moi aussi ! - Lydie

Aux urnes, les jeunes ! Moi aussi, moi aussi ! - Lydie Coupé

Cette jeunesse que l'on aime tant diaboliser et que l'on dépeint souvent comme prétentieuse et gâtée, nous en avons tout à coup besoin pour sauver les apparences dans le cadre d'élections municipales (et bientôt provinciales). Mais dites donc, il faut vraiment être mal pris pour lui mettre sur le dos une telle pression, à notre jeunesse, d'autant plus que le choix n'est facile pour personne dans le cadre de cette course à la mairie sans fards
15/10/2013 03:01 EDT
Les raisons de la

Les raisons de la colère

Nous, pauvres usagers de la STM, avons-nous un moyen pour crier haut et fort notre ras-le-bol d'un service de transport en commun de piètre qualité ? Bien sûr que non. Au contraire, comme de dociles usagers, nous allons absorber une nouvelle hausse de la carte OPUS en janvier sans aucune amélioration du service en contrepartie. Comme chaque année.
06/10/2013 10:49 EDT
Madame Cloutier, nous ne parlons pas uniquement

Madame Cloutier, nous ne parlons pas uniquement chiffons...

L'accès à une information de qualité et une présentation plus approfondie des enjeux de société est indispensable. Ce contenu de fond est complémentaire à du contenu plus léger, tels les sports, le divertissement ou les variétés. Toutefois, il ne faut pas qu'il y ait déséquilibre. Or, il semble bien que ce soit la tendance actuellement. Au Québec et ailleurs.
25/09/2013 12:23 EDT
Y a-t-il trop de Français à

Y a-t-il trop de Français à Montréal?

Ou plutôt sur le Plateau, devrais-je préciser. Question fort impertinente je l'avoue. Si j'ose la poser, c'est peut-être parce que je suis moi-même immigrante française, un statut qui me colle à la peau même encore après 18 ans de vie commune avec les Québécois de souche, et même si je tente de me faire régulièrement passer pour une outremontaise.
18/09/2013 11:54 EDT
Mon samedi parmi des

Mon samedi parmi des Arabes

Samedi soir, j'ai vécu dans un salon du centre-ville, une expérience d'interaction humaine et d'ouverture sur l'autre et ce, sans même franchir de frontières.
10/09/2013 12:26 EDT