profile image

Louise V. Labrecque

Passionnée de littérature et d'écriture

Louise V. Labrecque enseigne, fait de la recherche, anime des ateliers pour les enfants, se passionne pour tout, puise son eau à toutes les sources, écrit des poèmes, des articles, des manuscrits de nouvelles, de romans, des essais. Elle chante, rit, publie, pense, et parle. Et elle écrit, elle écrit, elle écrit … ! Inventer sa vie, avec sa langue, c’est un peu comme vivre en code. De simples instants, des besoins, des émotions, des perceptions, des vestiges, dont on a perdu tout souvenir ; Louise V. Labrecque ne s’éparpille jamais. « Je me parle », écrit-elle. «Je suis moi. Ma vie est entièrement moi et je suis entièrement toute ma vie : je suis entièrement « je suis ». Tout le processus de l’activité narrative est ainsi exprimé, par sa plume toujours acérée, extralucide, avec force, détails, et précision, dans son écriture. Consciemment, le chemin est exigeant, et c’est lors de la préparation d’un cours universitaire en « création littéraire » que Louise V. Labrecque, alors admise en "propédeutique", à l'Université du Québec à Trois-Rivières, a dû faire le point, sans faux fuyant. Ainsi, « il n’y pas de situations ordinaires pour l’écriture», explique t’elle. Tout est dramatique, chargé de merveilles ; la mémoire bricole cela, pour faire affluer des textes et des histoires. Écrire, c’est un peu comme créer le monde, et rendre des comptes au réel.
Dali le magnifique - Louise V. Wikimedia

Dali le magnifique - Louise V. Labrecque

Dali est un visage complexe et important du surréalisme, et intéressant dans la mesure où son originalité s'exprime comme le jeu de pantin, double de soi, qui alimente toute son œuvre, et constitue un aspect fondamental de sa personnalité en tant qu'artiste.
01/12/2013 09:43 EST
Que faire CP/Getty

Que faire maintenant?

Maintenant, ce qu'il faut faire, c'est de nous engager dans un processus d'évolution par un mouvement concret, au fait des réels enjeux, car plusieurs changements sont en train de se produire et nous devrons en prendre la mesure, c'est-à-dire travailler activement à la sauvegarde de l'espace public, lieu devant être et demeurer neutre et laïc. Pour ce faire, nous devrons regarder du côté des traditions, ses conséquences et ses tabous, en même temps qu'il faudra de plus en plus pointer du doigt la responsabilité des médias.
12/11/2013 10:47 EST
De quelle liberté parle-t-on Huffington Post

De quelle liberté parle-t-on exactement?

La patrie que nous voulons n'est plus celle que, tout petit, on nous avait appris à aimer: les temps changent, de nouveaux fils de la liberté sont en train de naître, au moment même ou j'écris ces mots. Ce que nous voulons, c'est bâtir un nouveau chez soi, rempli de véritable noblesse, richesse, honneur, joie, à l'intérieur de cette liberté, pour enfin rentrer fièrement à la maison, et pour de bon.
14/04/2013 09:56 EDT
Un silence rempli AP

Un silence rempli d'éloquence

Le silence des musulmans dits modérés a de quoi laisser pantois. Il vient un temps où il faut cesser de s'accouder à la fenêtre, pour enfin prouver au monde notre «extraordinaire vision». En effet, aucun vœu pieux ne fera l'affaire : ce qu'exigent maintenant tous les États éclairés de la communauté internationale, ce sont des preuves, des données tangibles, empiriques, irréfutables, exprimant hors de tout doute que l'Islam est bel et bien une religion de paix.
04/04/2013 09:07 EDT
Henriette Dessaulles (1860-1946): ces petites perles de notre Henriette Dessaules

Henriette Dessaulles (1860-1946): ces petites perles de notre histoire

Comment définir, comment décrire, la poésie d'Henriette Dessaulles, sans évoquer l'aspect fragmentaire maintes fois remâché, le ton humoristique, la délicatesse, la «parlure», et la touchante discrétion? Son écriture «toute personnelle» n'aura de cesse de séduire les esprits, avec cette primauté du «Je», questionnant le monde, en s'opposant aux «simagrées» de son temps.
02/03/2013 09:30 EST
Henriette Dessaulles: la Henriette Dessaules

Henriette Dessaulles: la suite

Pour compléter le tableau de mon dernier article au sujet d'Henriette Dessaulles, il faudrait dessiner quelques regards vers les années 1900, et ainsi donner la parole à plusieurs écrivains, et historiens ayant voulu, par le passé, ouvrir la porte à une réelle compréhension des œuvres, au-delà de la fiction. En effet, comment voir un travail d'écriture au sujet d'une grande dame de notre littérature, par ailleurs pratiquement méconnue ?
20/02/2013 11:44 EST
Henriette Dessaulles (1860 - 1946): ces petites choses de notre Henriette Dessaules

Henriette Dessaulles (1860 - 1946): ces petites choses de notre Histoire

Comment se fait-il que si peu de contemporains ne connaissent aujourd'hui Henriette Dessaules, grande dame de notre littérature québécoise et canadienne? En effet, en plus d'un talent littéraire remarquable, elle nous a laissé une œuvre ayant connu un grand succès à l'époque. De ce fait, certains vieux de la vieille se souviendront peut-être de cette Fadette, laquelle entrait littéralement à l'intérieur des chaumières, en publiant ses chroniques, entre 1911 et 1946.
19/02/2013 04:16 EST