profile image

Louise Chabot

Présidente de la CSQ

Louise Chabot est née en 1955, à Saint-Charles-de-Bellechasse dans la région de Chaudière-Appalaches. Son père était ouvrier au ministère des Transports et sa mère était femme au foyer et couturière. Elle est présidente de la Centrale des syndicats du Québec ( CSQ) depuis le 29 juin 2012. Madame Chabot détient un diplôme d’études collégiales en techniques infirmières du cégep Lévis-Lauzon et un baccalauréat en sciences juridiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Elle a travaillé comme infirmière pendant dix ans à l’Hôtel-Dieu de Lévis et dans trois centres hospitaliers de la région de Trois-Rivières (Centre Cloutier-du Rivage, Sainte-Marie et Saint-Joseph de Trois-Rivières).

Au cours de sa carrière, elle a exercé de nombreuses fonctions syndicales :

- Elle a été déléguée syndicale de son unité locale au Centre hospitalier Saint-Joseph de Trois-Rivières de 1981 à 1985 ;
- Elle a assumé la présidence du Syndicat professionnel des infirmières et infirmiers de Trois-Rivières de 1985 à 1988 ;
- Elle a été présidente fondatrice de la première fédération d’infirmières et d’infirmiers affiliée à une centrale, soit l’Union québécoise des infirmières et infirmiers (UQII-CSQ) ;
- Elle a été élue en 2000 au poste de troisième vice-présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ). Elle a accédé en 2003 au poste de première vice-présidente de la CSQ.
- En juin 2012, elle est devenue présidente de la CSQ, la première présidente qui ne provient pas du milieu
La juste part de chacun - Louise

La juste part de chacun - Louise Chabot

Le temps des impôts approche et, comme chaque année, nombreux seront celles et ceux qui nous diront que nous payons trop cher, que nous sommes trop taxés et que la classe moyenne étouffe. Je vais en surprendre plus d'un ici, car je suis bien d'accord!
18/01/2014 09:03 EST
Solidarité, audace et convictions pour 2014 - Louise

Solidarité, audace et convictions pour 2014 - Louise Chabot

En cette fin d'année 2013, l'heure est au bilan. L'année se termine et, il faut le reconnaître, elle aura été difficile pour l'ensemble du mouvement syndical. Ce dernier est la cible d'attaques répétées de la part de forces antisyndicales bien organisées, proches du pouvoir, qui remettent en question notre légitimité.
20/12/2013 12:32 EST
Ça ne passera pas comme une lettre à la poste - Louise

Ça ne passera pas comme une lettre à la poste - Louise Chabot

L'annonce faite hier par Postes Canada concernant l'arrêt de la livraison du courrier à domicile soulève un grand nombre de questions. En plus de coûter leur emploi à près de 8 000 personnes, c'est toute la logique de la privatisation des services publics qui se met en branle dans cette décision.
14/12/2013 10:25 EST
La violence

La violence ordinaire

Nous soulignons la Journée nationale de commémoration contre la violence faite aux femmes en mémoire du meurtre de 14 jeunes femmes survenu à l'École Polytechnique de Montréal, le 6 décembre 1989. Ce geste de violence sexiste a poussé notre société à dénoncer le phénomène de la violence envers les femmes.
07/12/2013 09:09 EST
Gras dur, les employés du secteur public? - Louise

Gras dur, les employés du secteur public? - Louise Chabot

Pourquoi propage-t-on cette idée fausse voulant que le personnel qui travaille dans le secteur public fasse partie du groupe des privilégiés? Avec le recours accru à la sous-traitance, le transfert de mandats au secteur privé et les compressions de tout acabit, on est en train de se priver d'une expertise essentielle.
30/11/2013 10:09 EST
Quand R2D2 et C3PO investissent en Bourse - Louise

Quand R2D2 et C3PO investissent en Bourse - Louise Chabot

Il serait probablement moins grave de voir les célèbres droïdes du film Star Wars investir en Bourse puisqu'ils sont dotés d'un certain sens de la loyauté et d'une capacité à ressentir des émotions. Les robots à qui nos institutions financières ont confié les rênes de la Bourse sont beaucoup moins «humains». Et ils tombent en panne...
28/11/2013 12:09 EST
Walmart, McDonald's: le rêve américain, vraiment? - Louise

Walmart, McDonald's: le rêve américain, vraiment? - Louise Chabot

Le rêve américain peut se résumer ainsi : en travaillant fort, en se dévouant, on peut améliorer notre sort et connaître un succès certain. Il est difficile de ne pas partager ce rêve. Entrent alors en scène les <em>working poors</em>, ces femmes et ces hommes qui n'arrivent pas à boucler leur fin de mois malgré le fait qu'ils travaillent d'arrache-pied.
25/11/2013 12:22 EST
La longue recherche d'égalité entre hommes et

La longue recherche d'égalité entre hommes et femmes

Cette fin de semaine, j'ai la chance, comme des centaines de femmes de tous les horizons, de participer aux États généraux de l'action et de l'analyse féministe. Il ne faut pas se leurrer, des défis, il y en a des tonnes. Certes, l'égalité entre les femmes et les hommes a fait beaucoup de chemin au cours des dernières décennies. Mais il en reste encore beaucoup à accomplir.
16/11/2013 09:58 EST
Les agences de placement: un désengagement à la carte - Louise

Les agences de placement: un désengagement à la carte - Louise Chabot

L'Institut économique de Montréal (IEDM), un <em>think tank</em> qui n'est pas connu pour ses prises de position favorisant une plus grande justice sociale, souhaite une meilleure intégration au marché de l'emploi des personnes immigrantes et des chômeuses et chômeurs. Voilà une idée fort louable. Cependant, la solution envisagée par l'IEDM a de quoi laisser perplexe.
14/11/2013 01:33 EST
Les syndicats pris pour cible par les

Les syndicats pris pour cible par les conservateurs

Attaques directes contre la formule Rand, retour du projet de loi C-377, implantation de mesures de types « <em>right to work</em> » dans la juridiction du travail fédérale, les délégués conservateurs n'en ont pas raté une seule dans ce qu'il convient d'appeler leur guerre ouverte contre les organisations syndicales.
08/11/2013 04:24 EST
Il faut voter le 3

Il faut voter le 3 novembre!

Il est important de se prononcer sur la direction que l'on souhaite que nos élus prennent dans leur conduite des affaires publiques. Par nos votes, nous avons le pouvoir d'influencer les institutions et de faire avancer nos idées. On doit donc voter selon nos aspirations, nos voix peuvent faire la différence !
01/11/2013 02:24 EDT
Jamais deux sans

Jamais deux sans trois!

Je sais, je vais avoir l'air de m'acharner sur le gouvernement Harper. Par contre, je vous dirais qu'il le mérite ! Rarement, aura-t-on vu un gouvernement attaquer les travailleuses et les travailleurs avec autant d'obstination.
24/10/2013 03:19 EDT
La démocratie? Pour faire quoi? - Louise

La démocratie? Pour faire quoi? - Louise Chabot

C'est la question que semble poser Stephen Harper cette semaine. Contestant le droit d'autodétermination du peuple québécois, le gouvernement conservateur remet en question rien de moins que la notion de majorité absolue! Malheureusement, nous sommes désormais habitués de voir le premier ministre nier des faits établis.
22/10/2013 11:10 EDT
L'éducation publique en péril au Brésil - Louise

L'éducation publique en péril au Brésil - Louise Chabot

L'éducation publique a la vie dure en ces temps d'austérité mondiale. Le personnel enseignant brésilien l'apprend, bien malgré lui, depuis un mois maintenant. Il est en grève pour l'amélioration de ses conditions de travail et pour contrer les coupes faites à l'école publique.
11/10/2013 12:51 EDT
Changements climatiques: un appel à la

Changements climatiques: un appel à la raison

Malgré l'avertissement limpide du GIEC, se manifestant par un volumineux rapport de plus de 6 000 pages d'analyses scientifiques, il semble que le gouvernement du Canada ait décidé d'attendre avant d'agir ou plutôt de ne rien faire du tout. Après tout, le GIEC n'est convaincu qu'à 95 % de la responsabilité de l'homme dans les changements climatiques.
04/10/2013 12:55 EDT
On est en train de couper dans le muscle et dans l'os des services

On est en train de couper dans le muscle et dans l'os des services publics

Le problème avec les compressions budgétaires répétées dans le secteur public, en santé comme en éducation, est justement qu'elles nuisent aux services à la population. À force de presser le citron et de complexifier le travail, on fait en sorte que l'on n'arrive plus à répondre aux besoins des citoyennes et des citoyens.
29/09/2013 11:36 EDT
Une augmentation de salaire de 6 000 $ par année

Une augmentation de salaire de 6 000 $ par année ?

C'est ce que les Québécoises et les Québécois gagneraient de plus par année, en moyenne, si leurs revenus de travail avaient augmenté au même rythme que les gains de productivité de notre économie.
09/09/2013 02:26 EDT