profile image

Lina Holguin

Directrice des politiques d’Oxfam-Québec

Lina Holguin est directrice des politiques d’Oxfam-Québec. Elle est responsable du travail sur l'industrie extractive pour Oxfam au Canada. Elle a participé à des réponses humanitaires en Colombie, au Darfour, en DRC et en Haïti. Elle est titulaire d'une maîtrise en Étude de Paix et Conflits – European Peace University, Autriche. Lina est d’origine Colombienne.
La voix des jeunes au Sommet des Courtoisie

La voix des jeunes au Sommet des Amériques

Lors du Sommet des Amériques, toute l'attention était dirigée vers la rencontre historique entre le président de Cuba, Raul Castro et le président des États-Unis, Barak Obama. Mais les propositions que les jeunes ont partagées aux leaders de 35 pays présents au Sommet méritent aussi notre attention.
23/04/2015 12:00 EDT
Le Sommet des Amériques et les inégalités montage

Le Sommet des Amériques et les inégalités extrêmes

Oxfam fera des propositions concrètes pour des réformes qui, une fois mises en œuvre, bénéficieront à tous équitablement. Les accords et stratégies du Sommet des Amériques doivent être fondés sur les principes de l'intérêt public et la lutte contre l'inégalité extrême.
09/04/2015 09:20 EDT
Un appel commun à la transparence de l'industrie minière - Lina Holguin, directrice des politiques Getty

Un appel commun à la transparence de l'industrie minière - Lina Holguin, directrice des politiques d'Oxfam-Québec

Aujourd'hui, des sociétés minières et des organisations de la société civile font front commun pour demander à Ottawa d'établir des règles strictes concernant la déclaration obligatoire des paiements effectués par les minières canadiennes aux gouvernements. Il s'agit d'une bonne nouvelle, car près de 1,5 milliard de personnes vivent avec moins de 2 dollars par jour dans les pays riches en ressources naturelles.
16/01/2014 12:13 EST
Appel au Canada pour qu'il signe le Traité sur le commerce des AP

Appel au Canada pour qu'il signe le Traité sur le commerce des armes

Le lundi 3 juin, plus de 60 pays ont signé le Traité sur le commerce des armes aux Nations Unies. Pour la première fois de l'histoire, le commerce des armes sera réglementé par des contrôles mondiaux qui limiteront l'accès aux armes pour les trafiquants sans scrupules et les auteurs de violations des droits de la personne. Malheureusement, certains pays, dont le Canada, ont choisi de ne pas signer le Traité dans l'immédiat.
08/06/2013 10:16 EDT