profile image

Kathleen Weil

Députée de Notre-Dame-de-Grâce, ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion

Née à Montréal, Kathleen Weil est mariée et mère de 4 enfants. Lors des élections du 8 décembre 2008, elle est élue députée de Notre-Dame-de-Grâce, devenant la première femme à occuper cette fonction dans cette circonscription du sud-ouest de Montréal. Le 18 décembre 2008, elle est nommée ministre de la Justice et procureure générale du Québec, et lors du remaniement ministériel du 11 août 2010, elle est nommée ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles. Suite à l’élection du 4 septembre 2012 elle est réélue députée de Notre-Dame-de-Grâce et affectée aux dossiers de l’emploi et de l’économie sociale au sein de l’opposition officielle. Aux élections générales du 7 avril 2014, Kathleen Weil est de nouveau élue députée de la circonscription de Notre-Dame-de-Grâce. Depuis le 23 avril 2014, elle est ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion. Avant son entrée en politique, elle occupait le poste de Présidente et Directrice générale de la Fondation du Grand Montréal, un organisme philanthropique d'importance. Au fil de sa carrière et de ses activités professionnelles, Madame Weil a toujours consacré beaucoup de son temps et de ses énergies à titre d'administrateur d'organismes dans les secteurs public et communautaire. Elle a été active dans le réseau des services de santé et services sociaux durant plus de 20 ans, notamment à titre de présidente de la Régie régionale de la santé et des services sociaux de Montréal, membre de ce conseil, présidente de la Conférence des Régies régionales du Québec, vice-présidente du conseil d'administration de Batshaw et de l'Association des centres jeunesse du Québec, membre du conseil de l'Institut canadien de l'information de la santé, membre du conseil d'administration de l'Hôpital de Montréal pour enfants et membre du conseil des Fondations communautaires du Canada.
Getty

Un étudiant inspire un projet de loi pour contrer les commotions cérébrales

Le projet de loi 496 prévoit le retrait immédiat de l'élève qui a subi ou pourrait avoir subi une commotion au cours d'une activité sportive scolaire. Il prévoit aussi un protocole de retour au jeu avec l'autorisation d'un professionnel de la santé. Le projet de loi prévoit aussi l'éducation et la sensibilisation des joueurs, parents, bénévoles, entraîneurs et éducateurs sur les moyens de reconnaître les symptômes d'une commotion cérébrale, ses conséquences potentiellement dévastatrices et sa gestion.
15/11/2013 12:57 EST
PC

Travaillons pour le plein emploi tout en soutenant les plus démunis

Contrairement au gouvernement Marois, qui n'a eu aucun scrupule à couper sans même avoir réalisé des études d'impacts, le Parti libéral du Québec a toujours distingué les mesures d'aide à l'emploi et les mesures d'aide sociale. Il faut s'assurer d'apporter aux personnes démunies un soutien financier, mais nous devons aussi tout mettre en œuvre pour les aider à se sortir de la pauvreté.
16/04/2013 02:27 EDT