profile image

Jean-Pierre Olié

Professeur Jean-Pierre Olié


Lieu d’exercice : Hôpital Sainte-Anne, Paris

Membre titulaire de l’Académie Nationale de Médecine
Professeur de Psychiatrie à la Faculté Paris Descartes
Médecin des Hôpitaux de Paris, Médecin du Service Hospitalo-Universitaire de santé mentale de l’Hôpital Sainte-Anne
Médecin expert près la cour d’appel de Paris depuis le 1er janvier 1988 agréé par la Cour de cassation de Paris (13 décembre 2004), admis à l’honorariat à compter du 3 novembre 2010.

Activités éditoriales :
Rédacteur en Chef de la revue de l’Encéphale ;
Responsable éditorial chez Odile Jacob
Responsable éditorial aux éditions Lavoisier, collection médecins, sciences & psychiatrie

Auteur de plus de 300 publications scientifiques nationales et internationales.

Auteur ou co-auteur de 25 ouvrages dont les derniers :
Electroconvulsivothérapie (Médias Flashs 2000 ; 192 pages)
Médicaments antipsychotiques : évolution ou révolution ? (Acanthe Edition 2001 ; 745 pages)
Les maladies dépressives (Flammarion Edition Paris, 2003 ; 637 pages)
Neuroplasticity: A new approach to the pathophysiology of depression. (Science Press 2004 ; 75 pages)
Guérir la souffrance psychique. (Edition O. Jacob, Paris 2009, 289 p)


Distinctions : Lauréat de l’Académie de Médecine (1985) ; Chevalier de la Légion d’Honneur (J.O. 13 juillet 1999)
shutterstock

Un dépressif ne se secoue pas, il se soigne!

Combien de fois ai-je entendu, dans ma vie de médecin, l'entourage excédé se plaindre de l'absence de volonté de mon patient? Nous l'avons pourtant démontré scientifiquement, la dépression est une maladie, une maladie qu'il faut reconnaître et soigner.
15/03/2016 11:27 EDT