profile image

Jean-François Lisée

Ministre des Relations internationales, de la Francophonie, du Commerce extérieur, de la Métropole et chargé des Relations avec les Anglo-Québécois.

Jean-François Lisée fut pendant cinq ans conseiller, notamment aux affaires internationales, des premiers ministres québécois Jacques Parizeau et Lucien Bouchard. Il a écrit plusieurs livres, dont <em>Dans l’OEil de l’aigle</em>, sur la politique américaine face au mouvement indépendantiste, qui lui valut le prix du Gouverneur Général. Pendant près de 20 ans il fut journaliste, correspondant à Paris et à Washington pour des médias québécois et français. <br> <br> Également membre du Centre d’études sur les politiques et le développement social (CPDS), il a mis sur pied avec son équipe un site internet les politiques sociales et la mondialisation : PolitiquesSociales.net. Il a tenu un blogue de politique québécoise et internationale sur le site de <em>L’actualité</em>. <br> <br> Depuis le 4 septembre 2012, M. Lisée est député de Rosemont, sous la bannière du PQ. Dans le gouvernement de Pauline Marois, il était ministre des Relations internationales, de la Francophonie, du Commerce extérieur, de la Métropole et chargé des Relations avec les Anglo-Québécois.
Remous à Rad-Can: Une Racine

Remous à Rad-Can: Une Racine conservatrice?

L'interface entre la politique et l'information, dans une maison comme Radio-Canada, est toujours difficile à cerner et il serait présomptueux de vouloir lier d'un seul trait l'ensemble des pressions, rivalités, visions divergentes à l'œuvre dans les remous qui ont conduit au renvoi, ce jeudi, d'un directeur général de l'information remarquablement admiré par ses troupes, Alain Saulnier. Votre blogueur favori ne peut évidemment pas prétendre à l'objectivité en ces matières, ayant perdu son rang d'analyste au Téléjournal ce jeudi. Mais cela est bien peu de choses dans le portrait d'ensemble.
27/02/2012 02:23 EST
Pourquoi je ne suis pas au TJ ce

Pourquoi je ne suis pas au TJ ce soir

Ce mercredi matin, un membre de la direction de l'information m'a informé que je ne ferais plus partie de ce panel. Mon défaut: ma décision d'accepter d'être membre du Comité de Pauline Marois sur la stratégie souverainiste, avec des universitaires, ex-hauts fonctionnaires et autres.
23/02/2012 02:48 EST
Les blancs de mémoire de Jean

Les blancs de mémoire de Jean Lapierre

Il m'est arrivé de prendre la défense de Jean Lapierre, l'ex-libéral-bloquiste-commentateur-libéral, maintenant commentateur. Mais j'ai rarement été plus estomaqué que lorsque je l'ai entendu, un soir de 2004, lors de sa réentrée en politique fédérale, en entrevue télé. Paul Arcand, qui l'interviewait, a demandé à la nouvelle vedette libérale fédérale quel avait été son vote lors du référendum de 1995.
22/02/2012 11:47 EST