profile image

Jacques Beaulieu

Communicateur scientifique

Après des études universitaires en biologie et l’obtention d’un certificat en microscopie électronique pour microbiologiste de la Faculté de médecine de l’Université de Toronto et quelques années en recherche scientifique, Jacques Beaulieu a orienté sa carrière en communication scientifique. Il a signé et co-signé 34 livres dans le domaine de la santé, fut pendant 5 ans chroniqueur régulier à l’Actualité médicale et a publié une chronique mensuelle dans la Revue Médecine en France. Il a aussi participé à la rédaction de plusieurs rapports pour des directions de santé publique. Il est fréquemment appelé à commenter l’actualité médicale sur de nombreux médias parlés ou écrits.

Depuis octobre 2017, il publie aussi le journal Le patient du Québec où les patients et le personnel de la santé sont invités à écrire leurs témoignages et opinions.

Getty Images/iStockphoto

Le patient partenaire de sa santé et l'innovation

Il nous incombe d'insister afin que des structures soient mises en place pour que, comme partenaire de santé, nous soyons en mesure d'adresser directement à nos gouvernants non plus seulement nos doléances, mais surtout nos aspirations pour une meilleure qualité de vie actuelle et future. C'est ainsi que nous tracerons les voies de la recherche et de l'innovation.
18/02/2017 08:42 EST
Zerbor via Getty Images

De l'énergie pour les piles, du calme pour l'âme: le lithium

Le lithium ne s'est jamais laissé apprivoiser facilement. Découvert en 1817 par le chimiste suédois Johan Arfwedson, il ne put être isolé que 38 ans plus tard. Et ce n'est qu'en 1923, 106 ans après sa découverte qu'il put être produit commercialement. Il a aussi depuis fait ses preuves en médecine, particulièrement en psychiatrie.
21/01/2017 08:59 EST
M_a_y_a via Getty Images

Les probiotiques: enfin la reconnaissance

En 1907, Ilya Ilyich Mechnikov avait émis l'idée que les paysans bulgares vivaient plus longtemps parce qu'ils consommaient régulièrement du yogourt. Il formula alors l'hypothèse que la consommation régulière de lait fermenté a pour effet de maintenir un équilibre entre la flore intestinale digestive pathogène et la flore bénéfique.
17/12/2016 08:11 EST