profile image

Isabelle Baez

Auteure et chargée de cours à l’UQAM

Isabelle Baez est née en France de parents espagnols et vit au Québec depuis plus de 20 ans. Elle est chargée de cours à l’UQAM où elle enseigne la rédaction et la culture québécoise. À l’automne 2011, elle a fait paraître un premier roman, Maté, aux Éditions du Quartanier. Depuis le Printemps érable, elle fait partie des Profs contre la hausse.
Si FOTOimage

Si j'étais...

Si j'étais policier, chroniqueur, journaliste, ou président d'une centrale syndicale...
07/04/2015 09:16 EDT
Chroniques d'un État Radio-Canada

Chroniques d'un État policier

Quelques journalistes ont parlé de confusion dans les déclarations policières, mais lequel a demandé des comptes au SPVM au lendemain de la descente dans les rues des partisans du Canadien? Le roi était pourtant nu : jamais le mandat politique du règlement P6 n'avait été aussi clairement visible.
03/05/2014 09:06 EDT
Brutalité policière: un devoir de résistance - Isabelle PC

Brutalité policière: un devoir de résistance - Isabelle Baez

Je dirais simplement que la brutalité policière m'est insupportable, que je ne peux accepter que le SPVM règne en maître dans nos rues et qu'un jour une personne qui m'est chère joue de malchance en tombant sur un policier nerveux qui décide de frapper, qui décide de tirer. Que cette violence affecte quelqu'un qui m'est complètement inconnu m'est d'ailleurs tout aussi insupportable.
19/03/2014 12:23 EDT
Judiciarisation de la grève étudiante: un cas d'école - 50 profs défendent un des Pierre Robert

Judiciarisation de la grève étudiante: un cas d'école - 50 profs défendent un des leurs

La 2e semaine des travaux de la Commission Ménard vient de s'achever. Alors que le gouvernement poursuit un exercice qui se situe à 1000 lieux d'une véritable enquête publique, de nombreuses personnes doivent vivre avec les séquelles engendrées par la brutalité policière omniprésente durant le printemps 2012. Plusieurs d'entre elles demeurent, de plus, judiciarisées. C'est le cas de Hadi Qaderi, professeur en sciences politiques au Collège de Maisonneuve.
30/10/2013 12:06 EDT
Manifestations à Montréal: quand l'arbitraire a force de Getty

Manifestations à Montréal: quand l'arbitraire a force de loi

Ce vendredi 30 août aura lieu une «masse critique», c'est-à-dire une manifestation à vélo, pour revendiquer, entre autres, le droit à la ville. À quoi devraient s'attendre les personnes qui y participeront? Se feront-elles arrêter par le Service de police de la ville de Montréal (SPVM)? Recevront-elles des amendes salées, comme le SPVM se plait à le faire si souvent depuis le «Printemps érable»?
29/08/2013 12:49 EDT
Lettre ouverte au PC

Lettre ouverte au SPVM

Samedi 18 mai, se tenait à Montréal la manifestation «Un statut pour tous et toutes», qui comprenait quatre contingents qui convergeaient tous au centre-ville. Tout comme les autres rassemblements qui se sont déroulés les dernières semaines, celui de samedi s'est fait dans une ambiance festive. Pourtant, les autres manifestations ont été réprimées par vos services et ont donné lieu à des arrestations de masse. J'aimerais donc que vous expliquiez à la population sur quels critères vous vous basez pour appliquer le règlement P-6.
21/05/2013 09:50 EDT