profile image

Hélène David

Députée de Marguerite-Bourgeoys, porte-parole de l’opposition officielle en matière de services sociaux, de laïcité et de condition féminine

Hélène David est une gestionnaire chevronnée et engagée depuis de nombreuses années dans le milieu universitaire et social. Auteure, professeure, conférencière et lauréate de plusieurs prix, son apport à la vie culturelle et scientifique de Montréal est indéniable.

Elle a été vice-rectrice aux relations internationales, à la Francophonie et aux partenariats institutionnels à l’Université de Montréal. Elle est titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en psychologie clinique de l’Université de Montréal et auteure de plus d’une centaine de publications. Au cours de sa brillante carrière, elle a notamment occupé les fonctions de professeure à l’Université de Montréal, de membre de plusieurs comités universitaires, de directrice adjointe du Département de psychologie, de vice-rectrice aux affaires académiques, de rectrice suppléante, de sous-ministre adjointe responsable de l’enseignement supérieur au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, de ministre de la Culture et des Communications, de ministre responsable de l’Enseignement supérieur et de ministre responsable de la Condition féminine. Elle a toujours été très engagée dans sa communauté, que ce soit en tant que professeure à l’Université de Montréal ou comme membre du conseil d’administration de l’Institut de cardiologie de Montréal. Elle avait le désir d’en faire plus pour les citoyens de son comté et pour le Québec. Elle est députée de Marguerite-Bourgeoys, porte-parole de l’opposition officielle en matière de services sociaux, de laïcité et de condition féminine.

Éducation: miser sur l'avenir - Hélène David, candidate du PLQ dans www.fuchieh.com via Getty Images

Éducation: miser sur l'avenir - Hélène David, candidate du PLQ dans Outremont

Pour offrir un meilleur soutien aux écoles et aux élèves, il faut impérativement réduire la bureaucratie. La mission première du ministère de l'Éducation devrait être de définir des objectifs pédagogiques et d'évaluer la qualité des programmes éducatifs, et non d'assurer, par exemple, l'entretien des bâtiments. Dans ce sens, la vocation du ministère se doit d'être purement éducative.
02/04/2014 11:57 EDT