profile image

Gerard Montpetit

Militant pour les énergies vertes de l'avenir

Gérard Montpetit est né en 1946 en Ontario. Depuis août 1979, il habite à La Présentation dans une maison qu'il a bâti lui-même. Après ses études à l'Université d'Ottawa, il a oeuvré pendant 33 ans dans le domaine de l'éducation au niveau secondaire, dont 27 ans pour la Commission Scolaire de Saint-Hyacinthe. Il a pris sa retraite en juin 2007. En 1992, il est devenu membre du CCCPEM (Comité des citoyens et citoyennes pour la protection de l'environnement maskoutain). Depuis 2010, il étudie les impacts de la fracturation hydraulique; le puits de La Présentation est à environ 8 km de sa demeure tandis que la tour de forage de celui Saint Denis était visible depuis la fenêtre de sacuisine. Pour toutes ces raisons, il s'implique avec tous les comités qui font la lutte aux gaz de schiste comme le RIGVSL (Regroupement interrégional gaz de schiste de la Vallée du St-Laurent).
Getty Images

Cohérence?

Si nos leaders politiques sont sérieux, ils doivent consulter le document et aller dans la direction suggérée par les 60 scientifiques dans Agir sur les changements climatiques au Canada: solutions d'universitaires canadiens et canadiennes.
29/03/2015 08:16 EDT

C-51: et Charlie dans tout ça?

Dans les pays de l'ex-Union soviétique, il était interdit de s'opposer aux politiques officielles du gouvernement. Ai-je encore le droit de m'opposer pacifiquement à la politique pétrolière du Canada sans me faire harceler par la GRC?
01/03/2015 07:19 EST
Shutterstock / basel101658

Sécuritaires, dites-vous?

Puisqu'un litre de pétrole peut contaminer un million de litres d'eau, si une fuite devait survenir en amont d'une prise d'eau municipale, ce serait des millions de fois pire que ce que la ville de Longueuil a vécu à la mi-janvier. Sécuritaires, dites-vous M. Arcand?
22/02/2015 11:18 EST
David McNew via Getty Images

Lorsqu'on veut noyer son chien...

Pour transformer le Québec en pétroéconomie, il faut faire fi de «l'autre côté de la médaille». On tablette toutes les études qui ne donnent pas le résultat escompté et on restreint l'accès à la nouvelle démarche de «consultation».
21/02/2015 08:42 EST
Joanne Levesque via Getty Images

Gagner le million

L'oléoduc Énergie Est traverserait des centaines de plans d'eau, dont plus de trente rivières au Québec. Même une fuite en Ontario dans le bassin versant de l'Outaouais pourrait nous paralyser.
25/01/2015 09:10 EST
Boston Globe via Getty Images

La sagesse d'évoluer

Les promoteurs des énergies fossiles s'accrochent à des technologies déjà périmées, à de vieilles croyances selon lesquelles l'énergie vient du pétrole. Nos élites doivent plutôt endosser les recommandations du 5e rapport du GIEC.
18/01/2015 08:45 EST
ASSOCIATED PRESS

De Lima à Paris

La réunion de Lima devait préparer le terrain pour une entente sur les changements climatiques. Nos gouvernants doivent désormais choisir leur camp.
22/12/2014 02:58 EST
Bloomberg via Getty Images

Pipeline d'un Don Juan

M. Evan Vokes, un ingénieur congédié par TransCanada, avait fait des démarches auprès de ses patrons pour mettre fin à des pratiques qui menaçaient la sécurité des pipelines[5]. Selon lui, l'entreprise ne suit pas les normes de l'ONÉ, notamment à propos de la soudure, ce qui fragilise les joints des pipelines.
30/11/2014 08:17 EST
Bloomberg via Getty Images

Le gouvernement invisible

On peut se demander si certains commentaires lus sur le web sont d'authentiques opinions émises librement par des citoyens... Ou est-ce une simple mise en scène? La bataille de l'opinion publique de TransCanada se fera-t-elle à coups de «likes » et de courriels bidon?
22/11/2014 09:12 EST
Flickr: Nicolas Sawicki

Gaz de schiste: ça recommence!

À quelques reprises, certaines personnes m'ont dit : « Les gaz de schiste, on n'en parle plus, donc c'est fini! ». Attention! Ce n'est pas parce que ça ne fait pas les manchettes tous les jours qu'il n'y a pas de lobbying pratiqué derrière des portes closes.
09/11/2014 08:09 EST
ecololo/Flickr

La mondialisation des envahisseurs

L'arrivée de superpétroliers à Sorel-Tracy fait planer un autre danger potentiel sur la qualité des eaux du Saint-Laurent. Les porte-paroles de l'industrie font bien attention de ne pas attirer l'attention de la population sur les problèmes environnementaux liés aux eaux de ballast.
26/10/2014 11:27 EDT
PC

Quand l'incompétence devient un dogme!

Ce n'est pas en laissant les «autres» utiliser notre territoire pour ensuite leur quémander la charité que nous avancerons. En août 1944, Duplessis essayait de se battre contre le dogme de notre «incompétence». Je croyais que la société québécoise avait évolué depuis la Révolution tranquille!
12/10/2014 08:08 EDT