profile image

Fred A. Reed

Écrivain-traducteur, auteur d'Images Brisées

Né en 1939 en Californie, Fred A. Reed quitte son pays en 1960 et s’installe en Grèce, où il réside pendant trois ans pour y apprendre le grec moderne avant de s’installer à Montréal. En parallèle avec son travail de journaliste indépendant au Devoir, à La Presse, et à Radio-Canada-CBC, il oeuvre comme traducteur littéraire, du grec moderne et du français vers l'anglais. En 1991, sa version anglaise de L’Orient Imaginaire de Thierry Hentsch remporte le Prix du Gouverneur Général pour la traduction. En collaboration avec l’écrivain David Homel il remporte un deuxième Prix du Gouverneur Général pour la traduction 2002 du Cercle de Clara, de Martine Desjardins, et, de nouveau pour le chef-d’œuvre de feu Thierry Hentsch, Raconter et mourir. Fred A. Reed est l’auteur de sept livres, dont deux en collaboration (Massoumeh Ebtekar et Jean-Daniel Lafond). En 2011 son essai autobiographique, Then We Were One, est paru chez Talonbooks. Ce dernier sera édité en français (chez Fides) et en turc (chez Nesil) cette année. Il prépare actuellement une traduction du dernier livre de Yakov Rabkin, Comprendre l’État d’Israël.
Les périls de David Masters/Flickr

Les périls de l'adoption

Il y a un an, mon épouse et moi avons «adopté» un enfant palestinien orphelin de son père habitant dans la bande de Gaza. Quelques mois plus tard, nous apprenions que l'agence qui a facilité notre démarche - IRFAN-Canada - a perdu son statut d'organisme de bienfaisance laissant ainsi tomber son programme de soutien aux orphelins palestiniens. Nulle façon de retrouver trace de Mou'men et de sa famille.
02/05/2014 12:18 EDT