profile image

François Legault

Chef de la Coalition avenir Québec, député de L'Assomption

François Legault débute sa carrière comme vérificateur et chef d’équipe chez Ernst & Young de 1978 à 1984. Il est nommé directeur des finances et de l’administration de Nationair Canada en 1984. En 1985, M. Legault devient directeur du marketing de Québécair, puis il cofonde Air Transat en 1986. Il en est le président-directeur général jusqu’en 1997. Au cours de ses années passées dans le monde des affaires, il a notamment été administrateur pour des sociétés comme Provigo, Culinar, Sico, Technolab et Bestar. Il est Fellow de l’Ordre des comptables agréés du Québec. Le 23 septembre 1998, il est nommé ministre de l’Industrie, du Commerce, de la Science et de la Technologie par le premier ministre Lucien Bouchard. Élu député de la circonscription de Rousseau aux élections générales du 30 novembre 1998, François Legault est réélu en 2003, 2007 et 2008. Il a occupé plusieurs postes d’importance au sein du gouvernement et de l’opposition : - Ministre de l’Industrie, du Commerce, de la Science et de la Technologie du 23 septembre au 15 décembre 1998; - Ministre d’État à l’Éducation et à la Jeunesse du 15 décembre 1998 au 13 novembre 2001; - Vice-président du Conseil du trésor du 15 décembre 1998 au 8 mars 2001; - Ministre de l’Éducation du 15 décembre 1998 au 30 janvier 2002; - Ministre d’État à l’Éducation et à l’Emploi du 13 novembre 2001 au 30 janvier 2002; - Ministre d’État à la Santé et aux Services sociaux, et ministre de la Santé et des Services sociaux du 30 janvier 2002 au 29 avril 2003 ; - Porte-parole de l’opposition officielle en matière d’économie, de finances et de développement économique de 2003 à 2007 et en 2009. Entre 2007 et 2009, il occupe la même fonction pour le deuxième groupe d’opposition. Lors de son passage au gouvernement, M. Legault a été responsable de nombreuses initiatives qui ont profité aux Québécois : la mise sur pied des plans de réussite dans les écoles, les contrats de performance liant les universités à l’État, ainsi que le plan d’action « Pour faire les bons choix », qui dressait une route claire à suivre pour redresser le réseau de la santé au Québec. Le 21 février 2011, François Legault a lancé, en compagnie de l’entrepreneur Charles Sirois, la Coalition pour l’avenir du Québec, un organisme sans but lucratif destiné à promouvoir des idées de politiques publiques. Après la publication de quatre textes décrivant ses priorités pour relancer le Québec, il a entamé une grande tournée de 17 régions québécoises durant l’automne 2011. Le 14 novembre 2011, constatant l’inertie des partis politiques à l’égard de ses propositions concrètes et efficaces, il a répondu à l’appel de milliers de Québécois en fondant un nouveau parti, la Coalition Avenir Québec. Il a donné cinq grandes priorités à la Coalition soit la valorisation de l’éducation, la qualité et l’accessibilité aux services de santé, le développement d’une économie de propriétaires, la promotion de la langue française et de notre culture ainsi que l’intégrité de la vie publique. François Legault est né à Sainte-Anne-de-Bellevue le 26 mai 1957. Il est marié et père de deux enfants. Il détient un baccalauréat en administration des affaires (comptabilité publique) et une maîtrise en administration des affaires (MBA en finances) des Hautes Études Commerciales de Montréal.
AFP via Getty Images

Bâtir le pays réel

Entre l'obsession référendaire du PQ et le fédéralisme mou du Parti libéral, il existe un espace pour un nationalisme d'affirmation, constructif et moderne. Un nationalisme d'ouverture qui préfère se concentrer sur les attentes et les besoins des Québécois, plutôt que de cultiver des querelles qui, à la longue, finissent par être stériles.
03/11/2014 09:23 EST