profile image

François Gendron

Député d’Abitibi-Ouest

François Gendron est député de la circonscription d’Abitibi-Ouest depuis 1976. Fils d’une famille rurale, il a grandi sur la ferme de ses parents où il a appris les valeurs de simplicité, d’entraide, de droiture et d’engagement dans sa communauté. Enseignant de formation, il a travaillé dans le milieu scolaire une dizaine d’années avant de faire le saut en politique. Avant de se voir confier les responsabilités de vice-premier ministre et de ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, celui à qui la première ministre a demandé d’être un « sage pour le Québec » à la suite de l’élection d’un nouveau gouvernement, a rempli une multitude de fonctions depuis sa première nomination en 1976 à titre de whip adjoint du gouvernement du Parti québécois formé par René Lévesque. Ainsi, il a notamment été ministre de la Fonction publique, ministre délégué à l’Aménagement et au Développement régional, ministre de l’Éducation et ministre des Ressources naturelles. M. Gendron a, en outre, été membre de plusieurs commissions parlementaires, leader parlementaire du gouvernement et président du caucus ministériel. Figure d'expérience respectée de tous les députés, M. Gendron a été élu président de l'Assemblée nationale en 2008, devenant alors le deuxième représentant à ce poste qui ne soit pas issu du parti gouvernemental. Aujourd'hui, ses 38 années consécutives à titre de député d’Abitibi-Ouest font de lui le doyen de l’Assemblée nationale du Québec. La circonscription qu’il représente comme député à l’Assemblée nationale est géographiquement située dans le nord-ouest du Québec, où une partie importante de l’économie régionale repose sur l’exploitation des ressources minières et de la forêt. Qui plus est, M. François Gendron a été ministre des Ressources naturelles à deux reprises au cours de sa carrière, ce qui lui confère connaissance et notoriété quant au potentiel de développement du Nord québécois. Sa grande expérience politique, sa connaissance approfondie de l’État québécois et ses qualités humaines largement reconnues font de M. François Gendron un homme d’État de premier plan sur la scène politique québécoise.
Merci Paul Chiasson/AP

Merci Monsieur!

Le Québec vient de perdre un géant de la politique québécoise! Un grand social-démocrate qui aura fait avancer le Québec et, en particulier, sa réalité économique. Jacques Parizeau représentait la lucidité incarnée. Une constance dans sa pensée qui n'a cessé de grandir et de s'affirmer au bénéfice du Québec.
09/06/2015 12:00 EDT