profile image

David Robitaille

Professeur de droit constitutionnel et droits humains à l'Université d’Ottawa

David Robitaille est professeur agrégé à la Section de droit civil de l’Université d’Ottawa, où il enseigne les droits et libertés de la personne et le droit constitutionnel. Depuis 2012, il y dirige également la Revue générale de droit qui publie des travaux de recherche portant sur les différents enjeux économiques, humains, politiques et sociaux que soulève le droit. Dans le cadre de ses publications, il s’intéresse au fédéralisme canadien, aux chartes canadienne et québécoise des droits, à la théorie constitutionnelle et aux droits économiques et sociaux. En 2008, il a complété sa thèse de doctorat à l’Université d’Ottawa, laquelle a été récompensée de la Médaille d’or de la Gouverneure générale du Canada et du Prix de la meilleure thèse de l’Association des professeurs de droit du Québec. Il a également été auxiliaire juridique auprès d’un juge de la Cour d’appel du Québec.
Patrick Bellerose

Cacouna, Ristigouche, Sorel-Tracy: un même combat citoyen

Pour y avoir été, j'ai constaté de visu que les manifestations qui ont eu lieu à Cacouna et à Sorel-Tracy ne sont pas que le fruit des écologistes, loin de là. Les vives préoccupations environnementales qui s'expriment à l'heure actuelle au Québec sont d'abord celles des citoyennes et des citoyens.
30/10/2014 10:58 EDT
Flickr: abdallahh

Les entreprises privées de juridiction fédérale doivent respecter la Loi 101 - David Robitaille et Pierre Rogué

À la lumière de la nouvelle jurisprudence de la Cour, nous avons beaucoup plus de difficultés à concevoir que le respect de la langue française et de plusieurs normes prévues par la Loi 101 constituerait au-delà d'un inconvénient administratif et financier un effet excessivement contraignant sur celles-ci au sens de la jurisprudence canadienne.
29/03/2014 10:53 EDT