profile image

Claude Vaillancourt

Écrivain, président d'ATTAC-Québec

Claude Vaillancourt est romancier, nouvelliste et essayiste. Ses plus récents livres sont Différence et contrôle social, le syndrome de Procuste (Édtions Triptyque, 2013) un essai sur l'uniformisation du monde, et le roman Les sirènes de Zicatela (Éditions Québec-Amérique, 2014). Il est président de l'organisation altermondialiste ATTAC-Québec (Association pour une taxe sur les transactions financières et pour l'action citoyenne). Au sein de cette organisation, il a surtout défendu les dossiers reliés au libre-échange et au commerce international. Il a écrit plus d'une centaine d'articles dans de nombreux journaux et revues portant sur la politique, la société, l'économie, la culture. Il est membre du comité de coordination de la revue À bâbord ! Il donne de nombreuses conférences, principalement sur les sujets reliés à la mondialisation, les accords de libre-échange, l'altermondialisme - mais aussi sur la littérature.
«Quand l'austérité Lee Brown/PC

«Quand l'austérité tue»

David Stuckler et Sanjay Basu ont entrepris de mesurer les effets des politiques d'austérité dans les différents pays où elles ont été appliquées. Leur constat est accablant.
18/04/2016 10:27 EDT
Socialisme d'extrême cas muddle

Socialisme d'extrême droite

La formule semble bien fonctionner, et pas seulement aux États-Unis: se montrer sensible aux effets négatifs de la mondialisation, tout en tenant un discours campé dans ce que la droite offre de plus radical. Voilà ce qui semble séduire.
16/03/2016 02:20 EDT
Paris n'est plus une ASSOCIATED PRESS

Paris n'est plus une fête

Plutôt que d'entreprendre un examen de conscience, nos gouvernements ont tendance à adopter des mesures de surveillance et de répression empiétant sur nos droits.
16/01/2016 06:59 EST
Occuper une Coalition Main rouge

Occuper une banque

Alors qu'on demande à l'ensemble de la population du Québec de se serrer la ceinture, les banques continuent d'accumuler des revenus gigantesques.
05/05/2015 11:42 EDT
Le printemps 2012 et Courtoisie

Le printemps 2012 et aujourd'hui

Si le mouvement n'est pas aussi puissant qu'il y a trois ans, s'il ne parvient pas à répondre à de si fortes attentes, ne risque-t-il pas d'être alors nécessairement dévalorisé, aux yeux des médias, et même de ceux qui y participent?
31/03/2015 09:05 EDT