profile image

Christophe Roux-Dufort

professeur titulaire à la faculté des Sciences de l'Administration, Département de Management, Université Laval

Christophe Roux-Dufort est professeur titulaire à la faculté des Sciences de l'administration de l’Université Laval à Québec où il enseigne et conduit des recherches sur la gestion des situations de crise collective et personnelle. Depuis 25 ans il enseigne la gestion de crise et a occupé des positions de professeur visitant dans plusieurs universités étrangères. Il a publié une cinquantaine d’articles dans des revues scientifiques nationales et internationales et des revues professionnelles. Il a également écrit sept ouvrages dont un dernier paru en septembre 2015 et intitulé: La première paix mondiale, un itinéraire vers la conscience dans lequel il livre des clés de réflexion et d'action pour construire des sociétés pacifiées. Ses commentaires sur l’actualité des crises sont régulièrement publiés dans la presse: Le Devoir, The gazette, Le Monde, Les Échos etc. Il intervient comme consultant auprès de grandes entreprises internationales et comme coach personnel de dirigeant et d’équipe dirigeante en situation difficile. Se fondant sur le principe que la paix du monde commence par l'installation d'une paix durable avec soi-même, il fonde en 2012 Art’as Canada dont la vocation est de permettre aux hommes et aux femmes de se mettre en paix grâce à la pratique de l'assise immobile.
Évoluer en univers shutterstock

Évoluer en univers incertain

ENSEIGNER AU 21e SIÈCLE - Les crises sont ce dont nous avons besoin pour secouer nos croyances les plus ancrées. Alors je joue le rôle de la crise dans la classe avant qu'une vraie crise ne s'en charge.
04/07/2015 08:41 EDT
Commotions cérébrales dans la LNH: entre vulnérabilité et ignorance - Christophe Roux-Dufort, professeur à l'Université Laval... ASSOCIATED PRESS

Commotions cérébrales dans la LNH: entre vulnérabilité et ignorance - Christophe Roux-Dufort, professeur à l'Université Laval, spécialiste de la gestion de crise

Les crises de demain résultent toujours des ignorances d'aujourd'hui. Et si cela était le cas pour la LNH? Après les conclusions de la dernière réunion des directeurs généraux il y a près de 10 jours, la question mérite d'être posée. Sur le dossier des commotions cérébrales, Gary Bettman a fait une annonce laconique sur la baisse de leur nombre en précisant toutefois qu'il ne livrerait pas les chiffres.
26/03/2014 01:11 EDT