profile image

Caroline Dubois

Animatrice radio, amoureuse des mots

C'est un savant mélange entre l'amour des mots et l'amour du spectacle qui amenèrent Caroline à gagner sa vie avec la radio, "le plus beau médium du monde". De Saguenay en passant par la Côte-Nord jusqu'à Montréal depuis maintenant 10 ans, ville qu'elle chérit de plus en plus chaque jour, elle mange de l'animation radio comme elle mange un sac de Lays BBQ à l'ancienne : au grand jamais avec parcimonie. Parallèlement, elle s'amuse depuis toujours à poser sur papier ou sur écran des idées, des pensées, des histoires. Les siennes, celles des autres et celles des personnages qu'elle imagine. Elle rêve de plus en plus de romans et de théâtre. Les textes publiés ici peuvent tenir de la fiction. Caroline écrit aussi sur son blogue personnel: mademoiselledivague.com Sa page Facebook
Cher père HyperionPixels via Getty Images

Cher père Noël

CONTE DE NOËL: Je suis consciente que tout ça est en train de me rendre malade. Je ne t'ai rien dit mais j'ai encore failli y passer il y a quelques semaines. Comme l'année dernière, tu te souviens... Alors, Père-Noël, C'est décidé. J'ai l'intention de me prendre en main, cette fois.
21/12/2015 04:30 EST
Salut PC

Salut

Je suis perturbée par ta mort, Hugo. Et je suis vraiment désolée de prendre de ton temps alors qu'il y a plein de gens qui ont tellement plus de peine que moi. Franchement, pour qui je me prends. C'est juste que je suis trop jeune pour voir disparaître les héros de mon adolescence, il me semble.
29/09/2015 08:18 EDT
Moi, toi et ASSOCIATED PRESS

Moi, toi et l'autre

Comment intéresser un homme qui n'a rien à foutre de son voisin de palier au sort des étrangers qui n'ont ni sa langue et ni sa couleur?
07/09/2015 11:43 EDT
Mon cœur comme un ChrisGoldNY/Flickr

Mon cœur comme un métronome

Demain je commence ma cinquième année. Tout le monde déteste les premières journées d'école, sauf moi. Après Noël et mon anniversaire, je sais pas trop dans quel ordre, c'est ma journée préférée.
01/09/2015 08:37 EDT
Mal de ASSOCIATED PRESS

Mal de l'Inde

J'ai aimé l'Inde et je l'ai haïe. J'ai aimé ses habitants et je les ai détestés tout autant. J'ai aimé ses contrastes et je les ai trouvés exagérés, souvent. Pas une seule minute s'est écoulée sans que je sois dépassée. Dépassée par une vision, une constatation, une sensation, un son, une odeur, un goût, un dégoût.
16/08/2015 08:34 EDT
Pour Facebook

Pour Leya

Ce soir-là, un courant est passé entre Leya et moi. Comme si j'étais reliée à elle d'une manière ou d'une autre. J'ai l'ésotérisme qui croit en ces choses-là, des fois. De fil en aiguille je me suis retrouvée à échanger avec Marianne, sa maman. À lui proposer une rencontre. Et me voilà à vous relater son histoire. Son histoire, celle de son amoureux Martin et de sa petite Amazone.
15/04/2015 11:27 EDT
Petite fille deviendra Shutterstock / Yuri Arcurs

Petite fille deviendra femme

J'ai peine à croire ce que j'entends chaque fois. Il faut être «gras dur» pas à peu près. Être né dans notre beau, grand et prospère pays, après les années 80, ou être complètement déconnecté pour affirmer qu'il est ridicule que nous ayons, chaque année, une journée de la femme.
08/03/2015 08:49 EDT
Cette liste qui luc legay/Flickr

Cette liste qui m'obsède

Cette liste adressée à un inconnu se balade dans ma tête sans relâche. Je n'arrive à l'effacer, ni de ma mémoire ni de mes favoris. Elle surpasse la liste des 10 comportements à adopter pour être heureux.
18/02/2015 11:26 EST
Impact Volanthevist via Getty Images

Impact

Une jeune femme vient de se faire frapper par une voiture sur Mont-Royal. Juste là, à quatre mètres devant moi. Un corps de 110 livres qui rencontre de plein fouet un utilitaire sport, ça sonne sec. Sourd. Comme si je donnais un grand coup de poing dans un oreiller trop dur, à deux centimètres de ton oreille. Mille fois plus fort.
31/01/2015 08:25 EST
M'envoler Studio 504 via Getty Images

M'envoler

L'envie de m'envoler se fait sentir souvent, depuis un temps. Sournoisement. Je farfouille le web, feuillette un magazine, et apparait une photo d'un autre part. Un texte. Rarement il y est question de plages ou de cocotiers. Clic. J'ai envie d'y aller.
14/01/2015 12:20 EST
À fleur de Pierre Bourrier via Getty Images

À fleur de peau

Je suis triste. Tout le monde est triste. Triste pour les victimes. Triste pour les familles des victimes. Triste pour tous les musulmans qui paieront et se feront cracher dessus dans le métro. Aujourd'hui. Demain. Des années durant.
08/01/2015 12:28 EST