profile image

Carminda Mac Lorin

Militante et étudiante au programme de doctorat en sciences humaines appliquées de l'UdM

Tout au long de son parcours militant et professionnel, Carminda Mac Lorin a été menée à agir pour la promotion du leadership citoyen, s’intéressant à divers espaces de créativité citoyenne et d’expérimentation démocratique. Elle a mis sur pied une panoplie d’événements qui allient arts multidisciplinaires (musique, cirque, danse, théâtre, conte, arts visuels) et critique sociale. Ainsi, elle a orchestré les neuf éditions de Solidarythmé “Cabarets d’Actions Artistico-Critiques”, a participé à l’organisation des deux Forums Sociaux Québécois en 2007 et 2009, et s’est impliquée dans l’organisation de la Semaine d’Actions Contre le Racisme à Montréal pendant cinq ans. En 2011, Carminda s’est ralliée à la mouvance des Indignés de Montréal, participant notamment à l’émission québécoise Tout le Monde en Parle.

Carminda Mac Lorin est née au Pérou, au sein d’une famille aux origines très métissées (père français d’ascendance guadeloupéenne et étatsunienne, et mère d’origines salvadorienne, espagnole et italienne) vouée au développement de l’éducation au niveau international. Elle a vécu ses dix-huit premières années dans plusieurs pays d’Amérique latine (Pérou, Costa Rica et Honduras), avant de s’installer en 2000 au Québec.

Elle a complété un baccalauréat bidisciplinaire (philosophie et anthropologie) et une maîtrise en ethnomusicologie à l'Université de Montréal. Elle poursuit actuellement un Ph.D en Sciences humaines appliquées dans la même institution. Elle est aussi bassiste, chanteuse (notamment dans le groupe DarundaÏ), voyageuse, épouse et maman.

Carminda cultive le rêve de voir se multiplier dans le monde les espaces de dialogue -- dépassant les frontières nationales, générationnelles, religieuses, disciplinaires, professionnelles... permettant au plus grand nombre de définir activement leur présent et leur futur. Elle est convaincue que la créativité artistique peut nous fournir une clé.
AP

Plus loin que mon nez: Un courriel de Sarkozy dans ma boîte de réception?

Dimanche dernier j'ai reçu un courriel particulièrement indigeste. Quelle ne fut pas ma surprise, lorsque je constatais que Nicolas Sarkozy (le président d'un des pays dont je détiens la nationalité) est venu me chercher jusqu'à l'intimité de mon chez-moi à travers un message (presque) privé ! Son sujet laisse déjà deviner le ton: " La France est une grande démocratie qui ne cèdera à aucune menace". Une invitation à avoir peur -- et lui faire confiance pour me protéger -- dans mon courriel personnel? Mais, je rêve?
30/03/2012 07:09 EDT
Getty

Voir plus loin que le bout de mon nez?

En temps d'élections, les visages souriants de nos potentiels élus essaiment en ville, nous assurant qu'ils connaissent nos besoins, nous promettant de faire comme s'ils étaient "le peuple". Une fois le suffrage consommé et nos représentants intronisés (et jamais, ou presque, ceux pour qui j'ai voté... c'est peut-être pourquoi je m'en prends à eux, direz-vous... pas fou!), nous sommes très poliment conviés à continuer notre petite vie, jusqu'à ce qu'on nous invite à renouveler notre licence de citoyen.
22/02/2012 01:14 EST