profile image

Albert-Jacques Fortin

Ph.D.

Après une longue carrière académique de plus de 10 ans, comme chargé de cours et chercheur universitaire à HEC-Montréal, à l’université de Montréal, à Concordia et au Collège Jean-de-Brébeuf, Albert-Jacques se consacre maintenant à la consultation et à l’écriture, notamment sur des essais socio-économiques grand public. Le premier de ceux-ci, prévu pour début 2018, s’intitule Comment devenir riche et puissant dans le Québec Inc. et repose sur une trentaines d’entrevues approfondies effectuées avec les plus grands dirigeants du monde des affaires québécois.

Possédant bientôt 5 diplômes universitaires dans 3 disciplines différentes soit la sociologie, la philosophie et l’administration des affaires, il termine présentement son 2e doctorat. Son expertise académique se traduit dans ses talents de vulgarisateur, ayant toujours voulu écrire pour le grand public.
La culture du viol: un fléau

La culture du viol: un fléau social

Comme la gent masculine peut aussi en être victime, et ce malgré le discours de certaines féministes 3.0 qui prétendent que ce concept ne peut s'appliquer qu'aux femmes, il serait plus efficace et plus pertinent sociologiquement de remplacer «LA» culture du viol par «LES» sous-cultures du viol.
11/05/2017 09:08 EDT
Pourquoi les Québécois paient-ils tant

Pourquoi les Québécois paient-ils tant d'impôts?

Dans les dernières années, les entreprises ont contribué à moins de 14% des revenus fiscaux du gouvernement après subventions et crédits d'impôt. Ce qui veut dire que tous les programmes gouvernementaux fédéraux sont financés à 86% par les contribuables.
02/05/2017 09:17 EDT