profile image

Alain Vallières

Avocat, docteur en droit international et chargé de cours à l'Université de Montréal

Me Vallières est docteur en droit international et enseigne cette matière à titre de chargé de cours à l’Université de Montréal depuis de nombreuses années. Il est également membre votant de l’Institut international des droits de l’Homme où il enseigne régulièrement. Finalement, Me Vallières est aussi praticien de droit privé à Montréal.
PC

Le Canada, un État de droit? Peut-être, mais malade!

Comment justifier alors cette nomination qui, sans doute, suivra le même parcours que la nomination du juge Nadon à la Cour suprême? Une seule raison semble expliquer cette démarche. La volonté du gouvernement fédéral de contourner la décision de la Cour suprême et le texte de la constitution canadienne en nommant un juge de la Cour fédérale à la Cour suprême du Canada après un passage à la Cour d'appel du Québec.
22/06/2014 09:09 EDT