profile image

Adrien Pouliot

Chef du Parti conservateur du Québec

Adrien Pouliot étudie le droit à l’Université de Sherbrooke où il remporte le Prix du Barreau et il devient avocat en 1979. Il pratique le droit corporatif et commercial au sein du prestigieux cabinet Ogilvy Renault (maintenant Norton Rose Fulbright) à Montréal où il acquiert une expérience en fusions et acquisitions d’entreprises de même qu’en financement public et privé. Il se joint en 1984 à l’entreprise familiale CFCF Inc., œuvrant en radiodiffusion et en télédistribution, à titre d’adjoint au président. L’entreprise exploite alors CFCF-12 (la station de télévision anglaise du réseau CTV à Montréal), la compagnie de télédistribution desservant l’Ouest de l’le de Montréal, deux stations de radio de langue anglaise et une compagnie de production d’émissions de télévision.

CFCF Inc. devient une compagnie publique cotée à la Bourse de Montréal et de Toronto en 1986. En 1986, M. Pouliot obtient une licence de radiodiffusion provinciale pour le nouveau réseau Télévision Quatre Saisons. En 1987, il est promu au poste de président de CFCF-12, et de 1989 à 1993, il occupe le poste de président et chef de l’exploitation de la compagnie mère CFCF Inc. Il devient ensuite président et chef de la direction après avoir mené avec succès une restructuration de l’entreprise. Sous sa gouverne, l’entreprise devient le quatrième plus important télédistributeur au Canada avec plus de 425 000 abonnés et un effectif frisant les 1 200 employés et elle occupe une place importante en télévision par l’exploitation du réseau de Télévision Quatre Saisons. En 1996, l’entreprise est vendue à Vidéotron pour une valeur totale de 687 millions $ et M. Pouliot assuma une transition sans heurts de l’entreprise jusqu’en 1997.

M. Pouliot acquiert par la suite Entourage Solutions Technologiques Inc., une entreprise de services techniques spécialisée dans l’installation et l’entretien de réseaux et d’équipement de télécommunications et informatiques. L’entreprise a compté jusqu’à 2 800 employés répartis au Québec et en Ontario et un chiffre d’affaires de 225 millions $ par année. Sous sa gouverne, l’entreprise augmente la qualité de son service de 40% et sa productivité de 40%, ses revenus doublent et sa rentabilité est multipliée par 20. M. Pouliot vend l’entreprise à Bell Canada en 2005.

En 2005, M. Pouliot a été copromoteur de la création de First National AlarmCap Income Trust, la troisième entreprise de sécurité résidentielle et commerciale au Canada et dont les actions ont été cotées à la Bourse de Toronto. Il en a été le premier président du conseil.

M. Pouliot est maintenant président de Capital Draco Inc., une compagnie d’investissements. M. Pouliot a participé à la gouvernance de quatre entreprises cotées en bourse : CFCF Inc., Donohue Inc., Gestion Biocapital Inc. et First National AlarmCap Income Fund.

M. Pouliot a été président du conseil d’administration de Corporation Image Entertainment Inc. et a été membre du conseil d’administration et membre du comité d’investissement de iNovia, un fonds ayant alors 180 millions $ sous gestion basé à Montréal qui investissait dans des entreprises en démarrage dans les secteurs de la technologie de l’information, de la santé et des technologies vertes.

Au niveau industriel, M. Pouliot a investi temps et efforts au sein de plusieurs conseils et comités d’associations (notamment l’association canadienne des radiodiffuseurs et l’association canadienne de la télévision par câble). Il a aussi représenté CFCF-12 au sein du conseil d’administration de CTV Television Network Ltd. pendant neuf années.

Son implication communautaire se reflète par les nombreux conseils d’administration auxquels il a participé. Au niveau de la santé, il a été membre du conseil d’administration de l’Hôpital de Montréal pour enfants et du Fonds de recherche de l’Institut de cardiologie de Montréal. Sur le plan économique, il a siégé au sein de la Société de développement économique Ville-Marie, une agence gouvernementale favorisant le développement économique de Montréal, et président du conseil des gouverneurs de la Jeune Chambre de Commerce de Montréal. En éducation, Il a été gouverneur de l’Université McGill pendant près de 10 ans où il a contribué aussi comme président du comité de vérification, membre du comité des finances, membre du comité de retraite et membre du fonds de dotation. Il est maintenant gouverneur émérite de cette institution.

Il a appuyé la formation et l’éducation des jeunes gens d’affaires en participant activement à la Young Presidents’ Organization et à son organisation sœur World Presidents’ Organization, qui ensemble regroupent près de 20 000 présidents d’entreprise dans 110 pays et a siégé à son conseil d’administration international et à son comité de vérification.

M. Pouliot est passionné par les politiques publiques. Il a participé en 1999 au lancement de l’Institut économique de Montréal, dont il a été président du conseil pendant 8 ans et membre du conseil pendant 12 ans. Il a aussi été président du conseil de la Ligue des contribuables, un organisme sans but lucratif qui cherche à défendre les intérêts des contribuables. Il s’est impliqué en politique comme vice-président de la commission politique de l’Action démocratique du Québec en 2011 jusqu’à la fusion de celle-ci avec la Coalition Avenir Québec.

Depuis le 23 février, il est le chef du Parti conservateur du Québec.

Reproduit avec l'autorisation du Parti Conservateur du Québec
Briser le silence de la rectitude

Briser le silence de la rectitude politique

Le président de la Commission des droits de la personne peut penser qu'il n'est pas «<em>politically correct</em>», dans notre Québec consensualiste et solidaire, de critiquer l'islam radical. Il faut, au contraire, le permettre. Ne sommes-nous pas supposés être Charlie?
18/08/2015 11:12 EDT
La genèse d'un crédit

La genèse d'un crédit d'impôt

Imaginez ce que la ministre de la Culture aurait dit si moi, en tant qu'actionnaire de contrôle de TQS, j'étais allé voir mon épouse et lui avait suggéré de s'ouvrir une boîte de production pour produire des émissions pour ma chaîne. C'est justement pour éviter de tels passe-droits que les règles furent modifiées.
05/07/2015 11:07 EDT
Les contorsions intellectuelles de

Les contorsions intellectuelles de PKP

Le discours triomphal de Pierre Karl Péladeau laisse entrevoir le genre de stratégie de communication qu'il pourrait adopter pour tenter de berner les électeurs à «faire du Québec un pays».
19/05/2015 10:28 EDT
Une génération

Une génération trompée

Mme Chabot, demandez donc à la génération trompée s'ils en veulent de votre société où l'on se fait confisquer 50% de son chèque de paie pour recevoir des services publics pitoyables, où le copinage et la corruption entre l'État-obèse et les ti-namis du pouvoir enrichissent une nouvelle classe de possédants.
30/04/2015 08:09 EDT
La Terre se portera bien, n'en déplaise à Élan

La Terre se portera bien, n'en déplaise à Élan global

Un monde où la création de richesse économique est à l'avant-plan permet un meilleur développement social sur Terre et non l'éradication de la vie comme le laissent entendre les signataires malthuséens du manifeste.
09/04/2015 11:00 EDT
Le budget flatteur de Carlos

Le budget flatteur de Carlos Leitão

Au moins, le budget me flatte, car il adopte des mesures que je mets de l'avant depuis deux ans: baisse des impôts de nos PME et baisse des taxes sur la masse salariale.
02/04/2015 10:50 EDT
L'assistanat corporatif de

L'assistanat corporatif de Bombardier

Le ministre de l'Économie Jacques Daoust prend son rôle de Grand Bijoutier du Québec au sérieux. Pour sauver notre « joyau » Bombardier, il n'a pas hésité à laisser savoir à la firme qu'il était prêt à délier les cordons de la bourse.
26/02/2015 01:39 EST
Si c'est bon pour

Si c'est bon pour pitou...

La question est plutôt de savoir si le gouvernement, qui s'est acquis le rôle de choisir nos immigrants, devrait permettre à des prédicateurs radicaux d'entrer au Canada comme à travers une passoire...
03/02/2015 10:01 EST
Philippe Couillard et l'islamisme

Philippe Couillard et l'islamisme (radical)

Le premier ministre devrait faire preuve de <em>leadership </em>et ramener le débat au bon niveau. L'heure n'est pas à discuter si des contenus diffusés dans certaines écoles sont «offensants», mais bien s'ils sont «dangereux» et «radicalisant», pouvant mener à l'usage de la violence, des armes et de la coercition.
28/01/2015 08:34 EST
Une commission contre les droits de la

Une commission contre les droits de la personne?

Nier le droit d'expression au nom de certaines arguties «éthiques» pour justifier le pouvoir de censurer, comme le demande la Commission des droits de la personne québécoise, est une négation de notre démocratie libérale occidentale.
18/01/2015 11:11 EST
Mes espoirs pour

Mes espoirs pour 2015

Plutôt que de vous souhaiter les traditionnels vœux du Nouvel An, j'ai pensé plutôt nous souhaiter collectivement la réalisation de quelques espoirs au cours des douze prochains mois.
31/12/2014 02:52 EST
Montréal, ville

Montréal, ville intelligente?

Si Montréal veut vraiment être reconnue comme un foyer d'innovation, il s'ensuit qu'elle doit accepter les perturbations créées par l'innovation.
22/12/2014 12:05 EST
Commission Robillard: une occasion

Commission Robillard: une occasion ratée?

La commission produira plusieurs autres rapports. Espérons qu'à l'avenir, elle réfléchira non seulement aux chiffres de dépenses, mais aussi aux raisons d'être des programmes et au rôle de l'État dans la société québécoise.
24/11/2014 12:17 EST
La confiscation des terres

La confiscation des terres agricoles

Quiconque fait confiance à l'intelligence de nos créateurs agricoles conviendra qu'après 42 ans, le moment est venu pour le ministre de l'Agriculture Pierre Paradis de les affranchir du joug de l'UPA.
18/11/2014 09:51 EST