LES BLOGUES
17/06/2014 01:55 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Dictature sanguinaire au Rwanda : quelle opposition? - Erratum

Dans notre billet « Dictature sanguinaire au Rwanda : quelle opposition?», nous avons malencontreusement commis une erreur que vous voudrions corriger pour ne pas égarer le lecteur. Alors que nous évoquions des procès cathodiques soigneusemenet initiés par Kigali, procès douloureux dans lesquels certains Rwandais sont entraînés, nous avons fait rérérence, à titre d'exemple, au cas du dossier MUNYANEZA. Le problème n'est pas là. L'erreur que nous avons commise, c'est d'avoir prétendu que le juge Michel Charbonneau de la Cour supérieure de l'Ontario a rendu un verdict d'acquittement dans ce dossier, le 5 juillet 2013. Ce verdict d'acquittement a bel et bien été prononcé par ce juge dans le cadre du dossier MUNGWARERE. Nous avions publié une tribune «La justice ennoblie», parue dans les colonnes du quotidien Le Soeil, dans sa livraison du 21 juillet 2013, pour commenter ce jugement. Nous avions alors abordé le concept de procès cathodique.

Mille excuses aux lecteurs!