LES BLOGUES
27/05/2015 11:33 EDT | Actualisé 27/05/2016 05:12 EDT

Comment parler à n'importe qui, n'importe quand, n'importe où?

«Mon point le plus fort en tant que consultant c'est mon ignorance et mon désir de poser des questions» - Peter Drucker

Parler aux gens aisément et sans difficulté présuppose de se placer sur un terrain d'entente. Et, pour cela, il est essentiel de savoir pour quelles raisons votre interlocuteur et vous cherchez à communiquer, afin de trouver des passerelles entre ces diverses motivations. Ce terrain vous permettra de parler de vos différends, de trouver des solutions, et pourra vous permettre d'être plus créatifs ensemble. Si vous faites cela avec votre entourage, les gens auront envie de vous écouter et de faire ce que vous leur proposez. Voici donc trois techniques simples pour trouver un terrain d'entente afin de communiquer partout et avec tout le monde.

1. Apprendre à ressentir ce que l'autre éprouve plutôt que de faire comprendre à l'autre ce que vous ressentez

Lorsque vous échangez avec quelqu'un que vous venez de rencontrer, il est primordial d'aller chercher les gens là où ils se trouvent! En fonction de ça, vous serez en mesure de pouvoir les diriger là où vous voulez. Partout où vous allez, demeurez en contact avec votre entourage, rencontrez de nouvelles personnes et restez en permanence connecté aux autres à tous les niveaux, qu'importe l'âge ou le statut. Du plus grand au plus petit, n'oubliez personne. Parlez avec tous pour créer des terrains d'entente! L'inventeur Charles F. Kettering disait: «Savoir, c'est bien différent de comprendre». Il faut donc apprendre à connaître les points de vue de ceux qui vous entourent, du cadre supérieur au gardien de sécurité, prenez la peine de discuter avec tout le monde pour éprouver ce que les autres ressentent afin qu'ils vous suivent volontiers. Si vous voulez créer un terrain commun, commencez toujours par ce que l'autre ressent.

2. Apprendre à voir ce que l'autre voit plutôt que de faire comprendre son propre point de vue

Plusieurs d'entre nous commettent la grave erreur de vouloir partager souvent leur façon de voir. Nous sommes continuellement tenté de forcer tout le monde à adopter notre vision personnelle. Pire encore, nous présumons que c'est acquis. Lorsque l'on demanda à Paul Rees, à une convention sur le leadership, ce qu'il ferait si il pouvait remonter le temps, il répondit: «Si je pouvais remonter à l'époque où j'étais papa, je tâcherais de voir les choses selon leurs perspectives».

Il est important de prendre les situations du point de vue de votre interlocuteur plutôt que de lui faire adopter le votre.

3. Apprendre à se tenir au courant de ce que les autres savent plutôt que de faire savoir ses opinions personnelles

Quand vous vous asseyez à coté des gens pour régler des conflits, vous vous rendrez compte qu'ils désirent uniquement raconter les choses au travers de leurs sentiments personnels. Ils veulent donc utiliser ce moyen pour mieux se faire comprendre. Lorsque c'est vous qui êtes en conflit, laissez-les autres «vider leur sac» sans répondre avant d'avoir compris le problème. Abraham Lincoln disait: «Quand je me prépare à argumenter avec quelqu'un, je passe le tiers de mon temps à penser à moi-même et à ce que je vais dire, et les deux autres tiers à penser à lui et à ce qu'il va dire». Il faut donc s'en inspirer si l'on veut se connecter facilement.

Nous pouvons bien connaître une personne, mais ne pas du tout la comprendre. Nous pouvons de même en savoir un rayon sur un sujet sans y comprendre grand chose. Pour comprendre quelqu'un, on doit discerner ce qu'il veut, et cela exige de dépasser le stade de l'intellectuel et de comprendre le cœur de la personne.

Pour conclure ce message, voici donc des questions faciles à pratiquer pour mieux comprendre l'état d'esprit de quelqu'un autour de vous: «À quoi rêves-tu ?», «Quel genre de chanson fredonnes-tu?», «Qu'est-ce qui te fais pleurer?»

Vous pouvez donc appliquer ces quelques pistes pour améliorer vos conversations quotidiennes.

J'espère que cela vous à inspiré et pourra vous encourager à vous développer dans la zone de vos communications interpersonnelles.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter