LES BLOGUES
23/07/2015 10:44 EDT | Actualisé 23/07/2016 05:12 EDT

Qu'est-ce que la communication authentique?

Ce processus en trois étapes permet de désamorcer les attaques, les moqueries ou les critiques, et donne une liberté d'être et d'agir, une spontanéité, un naturel inestimable.

Chaque jour de ma vie, j'ai l'opportunité extraordinaire de rencontrer des personnes merveilleuses sur mon chemin et, à chaque fois, je reste très émue. Il m'arrive parfois d'être envahie d'une grande tristesse lorsque je croise des champions bourrés de potentiel, qui, par manque de communication, se retrouvent complètement paralysés et plafonnent dans toutes les sphères de leur vie.

Que ce soit dans notre carrière, notre intimité ou encore notre famille, plusieurs d'entre nous ne peuvent former une connexion sincère avec leur environnement social à cause de certaines angoisses relationnelles. Ce qui, par la suite, peut entraver notre propre réussite personnelle. D'ailleurs, en écrivant ces lignes, je ne peux m'empêcher de penser aux relations de mon passé.

En y réfléchissant attentivement et en faisant une sorte de rétrospection flash de ma vie, je me souviens que, moi aussi, j'ai longtemps ressenti et vécu ces angoisses. Bien plus d'une fois, je suis passé à coté de choses incroyables à cause du manque d'authenticité qui résidait en moi. De plus, il y'avait toujours ce schéma vicieux et inévitable qui revenait à chaque fois dans mes relations. Même début et, surtout, même fin. C'était une question de temps à chaque fois. Pour des raisons redondantes et répétitives...

Alors je me suis mis à réfléchir à tous ces patterns et j'ai remarqué une chose...

Voici ce que j'ai pu observer. Les plus grandes joies de ma vie, où j'ai été le plus conviée à l'amour, à la force et à l'espoir, sont issues de moments de communication profonde. A contrario, mes plus grandes souffrances, celles qui ont suscitées en moi le plus de remises en question, ont toutes été des souffrances causées par ce que j'appelle des difficultés relationnelles.

Hummmmm, oui... Je me suis donc souvent questionné sur les clés qui pourraient me faire jouir entièrement et de façon satisfaisante d'une relation stable et durable avec mon environnement social, professionnel ou encore familial. Car nous savons, en effet, que notre bonheur dépend de la satisfaction des relations que nous avons avec les autres. Et je me suis rendu compte que pour répondre à cette question, la même explication revenait continuellement. Et cette réponse, on l'appelle aujourd'hui l'authenticité. Voila! Enfin, la prise de conscience était faite... Cependant, ce n'était pas suffisant. Il me fallait répondre à cette nouvelle interrogation, Comment donc acquérir l'authenticité?

Je me suis aperçue lors de cette introspection qu'il n'existait pas d'outils ni de méthode qui permettaient de pouvoir structurer une communication authentique. Cet apprentissage se forme uniquement autour d'un travail qui se fonde sur nous-même; sur nos modes privilégiés, nos spécificités et, surtout, sur nos propres ressources relationnelles.

Autrement dit, nous apprenons la communication authentique à partir de nous-même. C'est pourquoi, il est important d'avoir une bonne connaissance de soi.

Donc, comme dit précédemment, il n'ya pas de trucs, ni de recette magique, mais plutôt un processus d'apprentissage et de transformation progressif qui demande de la détermination!

Regardons ensemble les 3 grandes étapes!

1. La prise de conscience

Pour avoir des relations interpersonnelles réussies avec les gens qui nous sont chers, ou encore dans nos relations d'affaires, il faut accorder une grande importance à la conscience de soi dans la communication authentique. Comment ça marche? Il faudrait pouvoir être conscient, tout d'abord, de nos émotions, de nos blessures, de nos mécanismes de défense et de nos fonctionnements psychiques. Une chose est certaine, plus nous sommes en mesure de prévenir des conflits relationnels et plus notre facilité à communiquer s'accroît. Il faut donc être à l'écoute de ce qui se passe en nous.

Apprendre à communiquer authentiquement, c'est apprendre à nous connaître le plus possible par un travail basé sur l'harmonisation de nos facultés rationnelles et émotionnelles.

Donc, que faire pour cesser d'aggraver les chicanes et, surtout, pour récupérer davantage de pouvoir sur notre vécu, nos blessures et nos réactions quand nous sommes blessés?

2. L'auto-observation

Lorsque nous avons été blessé par une relation, généralement nous conservons des mécanismes défensifs. Ils se manifestent spontanément dans notre psychisme pour nous protéger contre la souffrance ressentie. Certains de ces mécanismes sont tournés vers nous-mêmes (le refoulement, l'autopunition, l'autocondamnation) et d'autres contre les autres (le jugement, la critique, la culpabilisation, l'accusation) . Et lorsque notre défensif est tourné vers les autres, nous les rendons responsables de nos souffrances. Sinon, nous nous condamnons et nous endossons sans discernement la responsabilité du problème. Cela donne des résultats catastrophiques dans la communication avec les autres et nous devenons souvent les victimes de nos réactions.

3. L'acceptation

Généralement, l'acceptation est l'étape la plus longue et la plus difficile à traverser au cours de l'apprentissage de la communication authentique.

Comme par exemple, accepter la blessure d'infériorité, les émotions de jalousie, le fonctionnement de victime ou de bourreau... Par l'introjection et par l'éducation, nous avons intégré la croyance que certains mécanismes étaient inacceptables. Nous avons donc honte de ces parties de nous et nous avons honte de les montrer.

Dans une relation interpersonnelle, qu'arrive t-il quand il n'y a pas d'acceptation de soi chez notre interlocuteur, ou chez les deux? L'un ou l'autre manifestera une tendance très forte a cacher des parties de lui-même qu'il a honte de dévoiler à l'autre, il niera son monde intérieur par peur de perdre l'amour et la reconnaissance et rendra ainsi la communication impossible.

La vérité est que nous avons peur de ne pas être acceptés parce que nous ne nous acceptons pas. C'est également la raison pour laquelle nous éprouvons parfois de la difficulté à accepter les autres tels qu'ils sont.

Ce processus en trois étapes permet de désamorcer les attaques, les moqueries ou les critiques, et donne une liberté d'être et d'agir, une spontanéité, un naturel inestimable. Il est essentiel dans les communications parce qu'il rend les échanges plus authentiques, plus profonds et plus intimes. Je vous conseille donc de mettre en place cette structure pour pouvoir eviter toute forme d'incommunicabilité et assurer un épanouissement et une continuité dans vos relations.

Pour plus d'information sur la communication et le leadership, consultez le site www.impactum.org

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo 7 critères de l'amitié au travail Voyez les images