LES BLOGUES
19/11/2013 12:29 EST | Actualisé 18/01/2014 05:12 EST

Trouver l'amour sur le Net

Ce billet a été publié sur le blogue d'Anne-Marie-Dupras Ma vie amoureuse de marde.

Si j'ai décidé de partager ma vie amoureuse chaotique sur Internet, c'est parce que c'est - entre autres - via ce médium bien trop large que sont nés nombre de mes déboires. Parce qu'à une époque où on est constamment branché sur le web, mais de plus en plus déconnecté de la réalité, les Zinternets sont devenus un des outils incontournables pour les rencontres amoureuses.

Perso, je sors peu et quand ça arrive, c'est pour voir des amis ou des spectacles. Ma libido et mon radar sont donc rarement de la partie et plus souvent qu'autrement cachés au fond de ma sacoche. Avec la vie que je mène, vous avez plus de chances de me croiser sur le Web que dans la rue. Donc oui, les sites de rencontres, je connais. Avec tout ce qui vient avec.

Au départ, ça semble une bonne idée, comme le Mc Do à 3 heures du matin. Jusqu'à ce qu'on s'y mette vraiment. Et là, en général, ça dérape plus que ça emballe. Car le Net, c'est le royaume du n'importe quoi et du n'importe qui et parce que la zone amoureuse n'y échappe pas. Je partais avec l'idée que ça offrait le contraire de l'approche dans un bar : plutôt que de se fier au look pour ensuite découvrir (avec joie ou stupeur) l'intellect, on pouvait y aller avec le processus inverse. On regarde la photo (oui, parce que tsé, c'est ben beau faire ça par en arrière, mais faut que t'ai envie de voir aussi la personne de temps en temps pour garder la flamme), mais surtout on s'attarde au texte.

Ça, c'est que je pensais dans ma petite tête naïve de grande romantique. Parce que ça n'a pas pris deux jours pour que je comprenne que la plupart des gens regardent la photo, et c'est tout! T'es pas pire cute? Check ben ta boîte de réception devenir une boîte de déception. Au moins le trois quarts des messages que j'ai reçus venaient clairement de gens qui m'avaient parcouru la face, mais pas le profil.

Des messages qui ne font référence qu'au physique, d'autres qui sont des copiés collés impersonnels envoyés en masse, des photos de gars en chest, des photos de gars en bras, des propositions de baise, de mariage (c'est ça, la haute vitesse?), etc. Bref, pas mal tout sauf ce que je recherche. Moi, je suis la fille qui a envie de connecter avec quelqu'un, pas juste d'être dans le même code régional. C'est moi ça, la fille qui considère que payer son resto, ça ne peut pas compter comme des préliminaires. L'utopique finie qui pense que ça se peut de pleurer après avoir fait l'amour et pas juste parce qu'il est parti avec ton portefeuille ou parce que t'avais pas réalisé que c'était ton cousin. Oui, c'est moi aussi, ça.

Là, j'en entends et j'en lis qui disent: «Aye, arrête de donc de chialer, y'a plein de bon monde aussi. Tsé...y'a... ben y'a...moi!!!!»

Ben oui, je sais. Pis y'a aussi toi qui va me raconter que ton frère s'est marié avec la fiche #43 231. Pis toi qui va me dire que ta voisine n'aurait jamais eu ses petites jumelles (sont tellement cutes!!) sans son compte sur tic-tac-yamonhorlogebiologiquequisonne.com. Je sais, moi aussi j'ai fait des rencontres pas pires. C'est pas juste de la marde. La preuve: le père de ma fille, c'est en ligne que je l'ai trouvé. Un p'tit clic sur une fiche, et près de 10 ans plus tard je suis la mère de la plus belle et plus gentille petite fille de la terre. Mais pour une belle histoire, y'en a 99 qui font rire ou pleurer. L'anonymat du Web donne aussi - et surtout - lieu à ce qu'on ne verrait pas dans la vie. On s'entend que dans un bar, c'est rare les gars qui viennent te montrer fièrement leur engin. Si oui, change de bar. Mais sur le Web, on peut faire pas mal ce qu'on veut. Au pire, après on efface, on bloque, on delete... C'est le paradis des gens qui veulent se mettre tout nu, mais ils sont de plus en plus rares ceux qui veulent réellement se mettre à nu.

Alors, ces derniers mois, je vous dirais que ma plus belle relation de fin de soirée se passe avec l'amour que j'ai trouvé sur le net : Netflix!

Je m'en suis acheté une grosse (50 pouces) pis je me sers de ma main droite.

Pour ma télécommande, qu'est-ce que vous vous imaginiez? On n'en est pas rendus là! Pas encore...

Et vous l'amour sur le net? Vous y croyez? Allez, partagez votre bonheur ou votre marde, on jase là!

Mes cartes de la Saint-Valentin

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.