LES BLOGUES
01/02/2014 08:54 EST | Actualisé 03/04/2014 05:12 EDT

Réplique à Olivier Lacelle: la vérité sur Québec solidaire

En date du 30 janvier 2014, le candidat d'ON dans Gouin, Olivier Lacelle, s'est permis une entrée de blogue particulièrement cinglante envers Québec solidaire. Son billet comporte une série d'erreurs factuelles et de raccourcis intellectuels. Je me permets une mise au point.

QS et l'extrême gauche

Tout d'abord, monsieur Lacelle tente de donner à QS une image de radicaux pelleteux de nuages. Il fait une liste de différents types de militants qui se retrouvent lors de la fondation de QS en 2006. Dans sa liste figurent étonnamment les «marxistes-léninistes». Or, quelqu'un qui étudie en sciences politiques comme M. Lacelle sait que l'expression marxiste-léniniste réfère à Staline et en partie à Mao, deux personnages exécrables de l'histoire dont la gauche québécoise a toujours dénoncé les crimes contre l'humanité. Donc, non, il n'y a jamais eu, il n'y a pas et il n'y aura jamais de marxistes-léninistes à QS.

Poursuivant dans sa tentative de stigmatiser QS comme repaire d'extrême gauche, M. Lacelle émet une affirmation quantitative surprenante : «Par exemple, lors du scrutin de 2012, plus des deux tiers, environ, des candidats de QS sont soit syndicalistes, soit enseignants ou encore issus du milieu communautaire.» Ah bon. Je serais très curieux voir le tableau qui démontre cette affirmation. Je doute que M. Lacelle ait eu la rigueur de vérifier cette information avant d'en faire l'affirmation.

Une chose est certaine, ON a un résultat peu reluisant en ce qui concerne les candidatures des femmes. En effet, il n'a pas réussi à en présenter une sur quatre. On est très loin du 50% de candidates solidaires. Seule la CAQ fait pire figure qu'ON. Pour la diversité, on repassera.

QS et les farfadets

Toujours dans sa tentative de dépeindre QS dans le camp des hurluberlus, M. Lacelle fait la liste des priorités de QS qui, selon lui, comprennent : « l'enrichissement de l'Afrique, le rétablissement de la paix au Moyen-Orient, l'arrivée du farfadet avec un seau rempli d'or, l'élevage des licornes productrices d'arcs-en-ciel et... j'en oublie sans doute. »

Très drôle. Vraiment. D'abord, je croyais que faire l'indépendance nous permettrait d'avoir une voix propre au Québec sur la scène internationale, notamment sur la question de la paix au Moyen-Orient. Que Harper donne un appui sans nuance à Israël ne semble faire ni chaud ni froid à M. Lacelle. Pendant ce temps, nos frères et sœurs de Palestine n'ont pas d'État. En tant qu'indépendantiste québécois, ça me préoccupe.

Ensuite, je pensais que l'indépendance nous permettrait de développer notre propre réseau d'aide international, indépendant de l'ACDI qui a été complètement asséché et dérouté de son mandat et par les conservateurs. L'idée d'une agence québécoise de développement international fait même son chemin au PQ. Cela permettrait d'accentuer notre soutien, notamment dans les pays francophones de l'Afrique. Visiblement, ça ne semble pas important pour le candidat Lacelle.

Je laisse les lecteurs juger de la hauteur rhétorique et argumentative de la référence aux farfadets et aux licornes. Tout ce que je sais, c'est que QS a déposé un cadre budgétaire lors des dernières élections et qu'ON n'en a produit aucun, malgré que son chef était alors un économiste.

QS et l'identité

Dans le registre «identitaire», M.Lacelle affirme qu'ON se distingue de QS car il a, dans son programme, des «mesures de protection de la langue française, promotion de la culture québécoise, etc.». Je ferai œuvre d'éducation populaire en le référant à notre site web où il trouvera que QS propose de renforcer la Charte de la langue française et d'augmenter substantiellement les budgets en culture (p.6 de la plateforme).

Dans le dossier «identitaire», il y a bien un endroit où QS et ON se distinguent. En effet, alors que le projet de charte des valeurs est au centre des débats depuis plus de 5 mois, ON n'a toujours pas pris de position claire sur la laïcité. Alors que cet enjeu risque d'être central lors des prochaines élections, il semblerait que le parti ait décidé de laisser ses candidats libres de leurs opinions sur ce sujet. À ma connaissance, c'est la première fois que je vois un parti dont la position sur un sujet est de ne pas avoir de position. Attendez, non ce n'est pas vrai, le Parti vert du Québec possède la même ligne sur la question nationale...

QS et les régions

Finalement, M. Lacelle termine sa fine analyse par une comparaison géographique des appuis des deux partis. L'auteur nous remâche le vieux cliché de QS comme parti montréalo-centriste dont le corolaire est qu'il serait «moins présent (voire pratiquement absent) dans le reste du Québec. » Pourtant, pour avoir eu accès aux chiffres, je peux vous confirmer que QS a autant de membres à l'extérieur de Montréal que dans la grande région de la métropole. De plus, QS a obtenu de meilleurs résultats qu'ON dans l'entièreté des circonscriptions du Québec (sauf Nicolet-Bécancour bien sûr où QS avait retiré sa candidature), et ce, autant à Montréal qu'ailleurs. Ces résultats ne sont pas tombés du ciel. Ils sont le fruit d'équipes de bénévoles actifs partout dans toutes les régions de notre pays-qui-n'en-est-pas-encore-un.

Signe de la santé financière et organisationnelle de Québec solidaire, il a été décidé que nous aurions un autobus de campagne lors du prochain scrutin. Françoise et Amir auront donc l'occasion d'être encore plus présents en régions.

QS dans Gouin

Tout cela étant dit, je comprends M.Lacelle de sortir les crocs contre Québec solidaire. Après tout, il est candidat dans Gouin, donc contre la porte-parole du parti. Il sait mieux que quiconque que Françoise David est la députée la plus populaire du Québec. Ses tentatives de salissage contre QS sont donc aussi nulles que ses chances de l'emporter dans sa circonscription.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?