LES BLOGUES
24/06/2015 07:12 EDT | Actualisé 25/06/2016 05:12 EDT

Échanger P.K. ?

Son seul défaut est d'être payé à sa valeur et, en ce moment, peut-être légèrement au-dessus.

L'être humain a une fascination pour ce qui est sordide. Si plusieurs personnes ne peuvent s'empêcher de regarder une plaie ouverte, un carambolage ou un animal mort, dans mon cas, les blogues de hockey exercent le même genre d'attraction. Ce n'est pas toujours beau, mais je ne peux m'empêcher de regarder...

Bon allez, je rigole, mais si vous avez déjà fréquenté une de ces communautés, vous voyez un peu ce que je veux dire. Disons que, par moment, le commentaire ressemble à un coup violent à la tête. Cela dit, ce n'est pas un jugement. C'est juste qu'il y a, en ce moment, de l'effervescence dans l'air.

La saison étant terminée, nous sommes dans la période préférée des observateurs, qu'ils soient de salon ou professionnels. Avec le repêchage et l'ouverture du marché des joueurs autonomes à une semaine d'intervalle, c'est un peu comme le temps des fêtes pour quiconque aime jouer au directeur général. Ce qui a été perdu en terme de frénésie le premier juillet s'est transformé en activité plus soutenue au niveau des transactions, particulièrement autour du repêchage. L'an dernier, chez le Canadien, chronologiquement, Marc Bergevin a liquidé Louis Leblanc, Daniel Brière et Josh Gorges, mettant la main au retour sur des choix et P-A Parenteau. Et dans l'ensemble de la ligue, Ryan Kessler, Jason Garrison, James Neal, Patric Hornqvist et Jason Spezza ont changé d'adresse. On parle quand même de joueurs avec beaucoup de résonance.

Alors, bien évidemment, depuis quelques jours, les scénarios de transactions se multiplient sur les internets. Et comme le veut l'expression consacrée, on dit des plus fantaisistes qu'ils ne fonctionneraient même pas sur une console de jeux. Reste que toutes ces idées finissent par titiller l'imagination. Dont celle-ci qui a germé dans mon esprit malsain.

Que l'on se comprenne bien, j'adore P.K. Subban. Le joueur, bien sûr, et encore plus l'homme. Je pense sincèrement que c'est le gars le plus cool de la LNH. Son seul défaut est d'être payé à sa valeur et, en ce moment, peut-être légèrement au-dessus. Le contraire des autres vedettes du Canadien. Le contrat de Pacioretty est un véritable vol, et rétrospectivement, il faut avouer que Price est sous-payé.

Maintenant, ce serait impossible d'envisager le départ de Subban si ce n'était de la signature de Jeff Petry. Je ne dis pas que ce dernier peut le remplacer. Mais pour presque la moitié du salaire, dans une brigade défensive en progression avec l'émergence de Beaulieu, et les bonnes séries qu'ont connu Gilbert et Emelin, le tableau n'est pas le même qu'avant le début de la saison passée. Et ce, sans compter que la défense du Canadien, c'est beaucoup Carey Price.

Une fois que l'on a digéré ce concept tordu - et je ne suis même pas certain d'en être capable -, un tout nouveau monde de possibilités s'ouvre. C'est un peu comme magasiner les poches pleine à ras bord. Toutes les fantaisies (ou presque) sont permises. Evgeni Malkin? Eric Staal (avec des sélections au repêchage)? Deux, ou même trois, jeunes des Oilers? Faîtes votre choix, vous avez probablement les moyens de vous l'offrir.

Si ce n'est peut-être pas la meilleure idée dans la vraie vie, c'est sûr et certain que ça va fonctionner dans NHL 2015. C'est peut-être mieux que ça reste comme ça?

*Je serai tout l'été à la chronique des sports de C'est pas trop tôt à la radio de Radio-Canada.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Les derniers repêchages du Canadien Voyez les images