LES BLOGUES
07/03/2018 20:00 EST | Actualisé 07/03/2018 20:00 EST

L’avenir de l’industrie publicitaire, c’est toi, toi et aussi toi

Les femmes comptent pour près de 60% des travailleurs très qualifiés en publicité, mais 77,4 % des postes de haute direction sont occupés par des hommes.

Getty Images

Bien que l'image des femmes en publicité soit un débat courant depuis des décennies, l'avancement professionnel des femmes de cette industrie, lui, est un sujet qu'on aborde peu. Nous avons beau voir moins de « corps de rêve » et plus de filles ceintures noires en karaté dans nos publicités, l'ascension des femmes vers des postes de haut niveau stagne encore dans ce domaine.

Nous suivons depuis des années maintenant le mouvement The 3% Conference, créé par Cindy Gallop, et le Geena Davis Institute on Gender in the Media, qui ont tous deux contribué à faire grimper les statistiques. En 2008, seulement 3 % des directeurs de création dans le monde étaient des femmes. Depuis, ce chiffre a triplé pour atteindre 11 %. Mais quand on sait que les femmes forment près de 50 % des travailleurs de cette industrie, le gain perd un peu de sa saveur.

Au Québec, la situation est semblable. Chez nous, les femmes comptent pour près de 60 % des travailleurs très qualifiés en publicité, mais 77,4 % des postes de haute direction sont occupés par des hommes.

Si vous êtes un homme et que vous roulez les yeux à la lecture de ces chiffres en vous disant que la situation « n'est pas si pire », rappelez-vous deux choses. Premièrement, si la situation était inverse, comment le prendriez-vous ? Deuxièmement, permettre aux femmes d'accéder à des postes supérieurs ne vous enlève rien et signifie plus pour tout le monde.

En effet, des études ont démontré que la présence des femmes au sein de la direction d'une entreprise est bénéfique. En plus de trouver des solutions efficaces et créatives de résoudre des conflits, les femmes qui occupent des postes de direction sont perçues comme plus collaboratives font d'excellentes mentores en plus de permettre aux entreprises de réaliser de plus grands profits. Et ça, personne n'est contre !

Un des objectifs du regroupement Femmes en créa est certainement de faire de cette industrie un endroit plus équilibré et plus épanouissant pour tout le monde. Nous avons d'ailleurs un rôle commun à jouer en ce sens, homme comme femme. Plus précisément, si nous voulons voir les agences devenir des lieux de travail plus sains et viables, la solidarité est nécessaire. Comment mettre cet objectif en pratique ?

  • Avec des femmes qui soutiennent les femmes, que ce soit par du mentorat ou simplement en offrant une épaule sur laquelle s'appuyer en moment de stress;
  • Avec des hommes qui soutiennent les femmes en les incluant dans leurs activités et en démontrant du respect pour ce qu'elles font et en leur demandant des conseils;
  • Avec des femmes qui soutiennent les hommes en proposant de nouveaux angles aux conversations et en les encourageant à tenir de nouveaux rôles et à prendre de nouvelles responsabilités;
  • Avec des hommes qui encouragent les hommes à briser les stéréotypes sexistes et à traiter les femmes de façon équitable.

La vérité, c'est qu'il faut commencer à travailler ensemble si nous voulons que les choses changent avant longtemps. Nous ne pouvons ni ne voulons y parvenir seules. Quand on connaît le taux élevé d'épuisement professionnel et les longues heures de travail souvent exigées dans notre industrie, une plus grande égalité au travail contribuerait à une meilleure ambiance qui diminuerait le stress et offrirait un plus grand sentiment d'appartenance à toute la profession. Et puisque des créatifs heureux sont des créatifs plus performants, nos clients et les consommateurs en sortiraient gagnants eux aussi.

Fondé au Québec, le regroupement Femmes en créa a été formé en novembre 2017 par des publicitaires créatives qui avaient envie de voir le travail de leurs pairs valorisé. Elles désirent aussi les aider à saisir les chances qui se présentent à elles pour prendre la place qui leur revient et atteindre des postes clés où elles peuvent avoir une réelle influence. Leur première campagne publicitaire fait déjà beaucoup parler et convie toute l'industrie à un tournoi d'Équité Poker le 8 mars à Montréal.