NOUVELLES
04/05/2019 11:59 EDT | Actualisé 04/05/2019 16:03 EDT

Inondations: la situation semble se stabiliser

Plus de 5000 résidences sont toujours inondées au Québec.

PC/Stephen MacGillivray

La situation semble s'être stabilisée samedi matin au Québec au chapitre des inondations.

Autre signe encourageant: les Forces armées canadiennes ont indiqué samedi, par voie de communiqué, qu'elles avaient observé "une réduction significative du nombre de tâches en lien avec [son] mandat actuel".

Elles ont aussi fait savoir qu'elles reconfigureront le déploiement des militaires sur le terrain en coordination avec les autorités provinciales. Des groupes de militaires demeurent sur place à Gatineau, à Montréal et à Trois-Rivières. Ils sont "prêts à intervenir si des tâches critiques sont identifiées par [leurs] partenaires".

À 10h, la Sécurité publique ne rapportait aucun changement par rapport aux données publiées la veille. Ainsi, le nombre de résidences inondées était stable à 5383, celui des résidences isolées s'élevait encore à 3784 tandis que celui des personnes évacuées demeurait à 10 439.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

L'Outaouais et les Laurentides étaient encore les régions les plus touchées par les inondations.

Dans les Laurentides, le nombre de personnes évacuées s'élevait à 6269, dont 5506 uniquement à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, en bordure du lac des Deux Montagnes, là où la rupture d'une digue naturelle a provoqué dimanche une importante inondation.

En Outaouais, les autorités recensaient 3320 personnes évacuées, dont 1932 à Gatineau, 338 à Mansfield-et-Pontefract et 291 à Pontiac.

À Laval et à Montréal, on comptait respectivement 390 et 200 personnes évacuées.

---

Inondation majeure

- Lac des Deux Montagnes, à Terrasse-Vaudreuil, en baisse

- Rivière de la Petite Nation, en amont de Ripon, en hausse

- Rivière des Mille-Îles, à Bois-des-Filion, en hausse

- Rivière des Outaouais, à la marina de Hull, en baisse

- Rivière des Outaouais, à la Baie Quesnel, en baisse

- Rivière des Outaouais, à la Baie de Rigaud, en baisse

Inondation moyenne

- Fleuve Saint-Laurent, au lac Saint-Pierre, en hausse

- Lac des Deux Montagnes, à Sainte-Anne-de-Bellevue, en hausse

- Lac des Deux Montagnes, à Terrasse-Vaudreuil, en hausse

- Rivière des Mille-Îles, en amont du barrage du Grand-Moulin à Deux-Montagnes, en baisse

- Rivière des Mille-Îles, en aval du barrage du Grand-Moulin à Deux-Montagnes, en baisse

- Rivière des Prairies, à la tête des rapides du Cheval Blanc (chenal sud), en baisse

- Rivière Gatineau, à Gatineau, en baisse

Inondation mineure

- Fleuve Saint-Laurent, à Lanoraie, en baisse

- Fleuve Saint-Laurent, à Batiscan, en baisse

- Fleuve Saint-Laurent, à Bécancour, en baisse

- Fleuve Saint-Laurent, à Port-Saint-François, en baisse

- Fleuve Saint-Laurent, à Sorel, en baisse

- Fleuve Saint-Laurent, à Trois-Rivières, en baisse

- Lac Champlain, dans la baie Missisquoi à Saint-Armand, en baisse

- Lac des Trente et Un Milles, à Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau, en baisse

- Lac Louise, à Weedon, en hausse

- Lac Maskinongé, à Saint-Gabriel-de-Brandon, en baisse

- Lac Memphrémagog, à Memphrémagog, en baisse

- Lac Saint-Louis, à Sainte-Anne-de-Bellevue, en hausse

- Rivière des Outaouais, à Ottawa, au parc Britannia, en baisse

- Rivière Richelieu, à Carignan, aux rapides Fryers, en baisse

- Rivière Richelieu, à Saint-Jean-sur-Richelieu, en baisse

- Rivière Saint-François, en aval du barrage Aylmer, en baisse

Rivières et plans d'eau sous surveillance

- Fleuve Saint-Laurent, à Montréal, près du boulevard LaSalle, en baisse

- Fleuve Saint-Laurent, à Cap-à-la-Roche, en baisse

- Lac Champlain, à Rouses Point, en baisse

- Lac Aylmer, au quai de Stratford, en baisse

- Lac Saint-Louis, à Pointe-Claire, en hausse

- Rivière des Mille-Îles, à Terrebonne, en hausse

- Rivière du Diable, en amont du pont de la route 117, en baisse

- Rivière du Lièvre, en amont du pont-route 311 à Lac-Saint-Paul, en baisse

- Rivière du Nord, en amont du pont du CN à Saint-Jérôme, en hausse

- Rivière Noire, à Sainte-Émélie-de-l'Énergie, en hausse

- Rivière Richelieu, à Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix, en baisse