BIEN-ÊTRE
06/05/2019 07:21 EDT | Actualisé 06/05/2019 07:21 EDT

Sondage Léger: 40% des Québécois auraient déjà souffert d'un épuisement professionnel

Ce résultat est nettement inférieur à la moyenne nationale, à 57%.

Maskot via Getty Images

Les Québécois souffriraient moins d'épuisement professionnel que le reste des Canadiens, du moins selon ce que révèle un récent sondage Léger. Quarante pour cent des répondants québécois ont répondu avoir déjà connu un tel épisode, alors que c'est le cas pour 57 % des Canadiens.

Léger

La différence est particulièrement marquée avec l'Alberta, où 69% des répondants ont affirmé avoir déjà vécu un épuisement professionnel. Le groupe d'âge qui souffrirait le plus de ce trouble est celui des 18-34 ans (66%).

L'Institut Douglas, une institution montréalaise spécialisée en santé mentale, définit l'épuisement professionnel comme suit: «Le burnout est le produit d'efforts disproportionnés (en temps, en émotion et en engagement), d'une faible satisfaction résultant de ces efforts et de conditions de stress en milieu de travail».

Il ne s'agit toutefois pas d'un terme médical officiel ou d'un diagnostic dans le domaine de la santé mentale. L'épuisement professionnel peut découler d'attentes trop élevées envers soi-même ou de la part des autres, d'une mauvaise perception de ce qu'est un bon travail, d'un faible sentiment d'appartenance ou d'un mauvais environnement de travail.

Pour prévenir cet état, les spécialistes de l'Institut Douglas conseillent d'apprendre à bien travailler sans être débordé, et de trouver un environnement qui reflète sa personnalité, notamment.

Quelques symptômes de l'épuisement professionnel

  • Fatigue persistante
  • Douleurs (maux de dos, migraines, etc.)
  • Problèmes digestifs
  • Ulcères d'estomac
  • Problèmes cutanés
  • Sommeil perturbé
  • Perte ou gain de poids
  • Infections fréquentes (rhume, grippe, otite, sinusite, etc.)
  • Démotivation constante par rapport au travail
  • Irritabilité marquée
  • Sentiment d'être incompétent, inefficace et au bout du rouleau
  • Baisse de confiance en soi
  • Anxiété
  • Difficulté à se concentrer
  • Pertes de mémoire
  • Pensées suicidaires, dans les cas les plus graves

*Ce sondage Léger a été réalisé du 7 au 9 avril 2019 auprès de 1444 Canadiens représentatifs. Aux fins de comparaison, pour un échantillon probabiliste, la marge d'erreur est de 2,5%.

Êtes-vous dans une situation de crise? Besoin d'aide? Si vous êtes au Canada, trouvez des références web et des lignes téléphoniques ouvertes 24h par jour dans votre province en cliquant sur ce lien.

LIRE AUSSI:

» Comment reconnaître un épuisement professionnel?

» Les femmes s'épuisent plus au travail

» Les 5 erreurs les plus courantes que commettent ceux qui font un burn out avant 30 ans