DIVERTISSEMENT
02/05/2019 16:42 EDT | Actualisé 02/05/2019 16:42 EDT

Guy Nantel réplique à un internaute qui l'accusait de racisme et de xénophobie

Heureusement, tout est bien qui finit bien (oui, vraiment)...

Karine Dufour via Radio-Canada

L'humoriste Guy Nantel a partagé un (très) long message sur Facebook, ce mercredi 1er mai, afin de répliquer à un internaute ayant sévèrement critiqué son plus récent spectacle, Nos droits et libertés - «le pire de sa vie», prétend-il - et trouvé pertinent d'en accuser l'artisan de racisme et de xénophobie.

«Avant de faire la morale aux gens, il faut s'assurer d'avoir la profondeur et l'intelligence pour ce faire. J'ai passé une très mauvaise soirée, assez pour remettre en question l'achat de billets pour tout autre humoriste», a lancé le principal intéressé, avant de préciser que Guy Nantel était «barré à vie plus 100 ans» en ce qui le concerne, et qu'il n'était aucunement intéressé par la réponse de l'humoriste.

Mais ledit humoriste a tout de même pris le temps de répondre et de défendre sa personne ainsi que son spectacle.

«Il y a plein de choses de très comiques dans cette doléance. D'abord, mon dernier show remonte à deux semaines, ça veut dire que le pauvre monsieur purge sa peine depuis au moins 14 jours sans que personne ne puisse le consoler et que là, comme il dit, il faut que ça sorte», a-t-il relativisé d'emblée.

«Il s'agit d'un cas flagrant de diffamation qui expose notre ami à de graves problèmes, car accuser quelqu'un de racisme est lourd de conséquence dans la mesure où le raciste incite à l'hostilité, voire la haine, envers les gens d'autres origines que la sienne, ce qui n'est pas banal.»

Guy Nantel fait ensuite valoir que le spectateur insatisfait a utilisé de nombreux raccourcis pour critiquer son spectacle, sortant certains propos de leur contexte original en plus d'amalgamer des bouts de phrases de numéros différents pour faire valoir son point.

«En les collant l'une à l'autre, le monsieur laisse croire subtilement à ceux qui n'auraient pas vu le show que je fais un rapprochement entre l'islam et le viol, ce qui est absolument odieux», a-t-il déclaré.

Suite et fin

Il s'est ensuite produit un phénomène plutôt rare sur les réseaux sociaux.

Étonné d'être «digne d'autant d'attention», l'internaute en question n'a pas rajouté d'huile sur le feu, mais a plutôt présenté ses excuses à Guy Nantel - sur un ton quelque peu amer, mais quand même! - pour l'avoir qualifié de raciste et de xénophobe, en plus de nuancer certains de ses propos. Le tout en maintenant néanmoins son opinion en ce qui a trait au spectacle en soi.

Des excuses que Guy Nantel a acceptées, considérant désormais le dossier clos.

«Mon message a peut-être eu l'effet d'une charge à votre endroit, mais ce n'est pas l'intention. C'est simplement que l'accusation de racisme est extrêmement grave, a répliqué l'humoriste. C'est associer une personne à la haine de l'autre et au cautionnement d'un mouvement qui a tué des millions de personnes.»

«Dire publiquement : ''Cette personne est raciste'' a le même impact sur la vie personnelle et professionnelle que dire : ''Cette personne est un violeur, un bandit, un pédophile, etc.''»

Guy Nantel conclut en soulignant que son interlocuteur a tout à fait le droit de ne pas avoir aimé son spectacle et d'exprimer son opinion publiquement, tout en l'invitant poliment à échanger de nouveau avec lui.

À voir également :